Stade lavallois : les Tango prennent un bon point en toute fin de match à Concarneau

Mayenne Sports 

18 avril 2022 à 22h47 - Modifié : 19 avril 2022 à 6h10 par Cyprien Legeay

A Concarneau, le Stade lavallois a d'abord rapidement ouvert la marque avant d'être mené. Finalement revenu en fin de partie, Laval a pris un bon point dans le Finistère.

Geoffray Durbant a inscrit son 16e but de la saison à Concarneau.
Geoffray Durbant a inscrit son 16e but de la saison à Concarneau.
Crédit: Cyprien Legeay
Record d’affluence ou pas, il ne fallait pas arriver en retard au stade Guy Piriou. On jouait à peine depuis 50 secondes que Geoffray Durbant ouvrait déjà la marque sur un service en profondeur de Julien Maggiotti (0-1, 1’). Un seizième but pour l’attaquant lavallois cette saison et une huitième passe décisive pour le milieu.
 
Après ce coup de massue précoce, les Concarnois se rebellaient. Pour éviter l’égalisation, il fallait successivement que Yasser Baldé et Kevin Perrot sauvent sur la ligne de but (6’). Quelques instants plus tard, c’était cette fois Alexis Sauvage qui écartait l’essai d’Amine Boutrah. Sur le corner suivant, Yasser Baldé venait de nouveau suppléer son portier sur la ligne (13’). La furia bretonne continuait et Laval finissait par céder sur un énième corner. Donatien Gomis héritait d’un ballon mal dégagé pour fusiller Alexis Sauvage à bout portant (1-1, 15’).
Si la pression des locaux s’intensifiait, Laval procédait en contre et sur l’un d’eux la vitesse de Kader Nchobi n’était pas loin de faire la différence sans une parade de Vincent Viot (26’). Le portier breton récidivait face au même attaquant sur une frappe puissant de 20 m (41’). Pour clore une première période spectaculaire, globalement à l’avantage de Concarneau, Amine Boutrah n’était pas loin de mettre son équipe devant sur une frappe en première intention (45’).
 

Laval a poussé en fin de match

 
Au retour des vestiaires, Laval manquait de passer devant sur un coup de billard mais le poteau repoussait le ballon repris (de la main ?) par Geoffray Durbant (54’). De son côté, Concarneau ne se manquait pas quand Fahd El Khoumisti servait Faissal Mannai pour terminer au premier poteau (2-1, 56’).
 
Laval reprenait alors l’ascendant sans parvenir à inquiéter vraiment Vincent Viot. Il fallait attendre la 70e minute de jeu pour voir Kader Nchobi manquer le cadre, dans les six mètres, après un magnifique centre de Julien Maggiotti. Finalement, le salut lavallois venait de ses défenseurs. Le latéral droit Baptiste Etcheverria centrait pour le latéral gauche Edson Seidou, monté aux avant-postes en cette fin de partie. « Le Bison », son surnom dans le groupe, décroisait parfaitement sa tête pour égaliser (2-2, 86’). "A titre personnel c'est toujours gartifiant de marquer, ce but est important car nous avons rencontré une belle équipe de ce championnat. Il va falloir bonifier ce point lundi prochain et je pense qu'on ne sera pas loin", disait Edson Seidou après la partie.
 
Un but synonyme d'un bon point pris dans le Finistère et qui permet à Laval de franchir la barre des 60 points en National.