Stade lavallois : Sanna, Maggiotti, Goncalves et les fins de contrats... Les plans pour la saison prochaine

MayenneSports

Dans la dernière ligne droite pour jouer le maintien, le Stade lavallois prépare également sa saison prochaine entre fins de contrats, recrues et prolongations.

23 février 2023 à 18h41 - Modifié : 6 mars 2023 à 8h36 par Cyprien Legeay

Julien Maggiotti est actuellement prêté par le club belge de Charleroi.
Julien Maggiotti est actuellement prêté par le club belge de Charleroi.
Crédit : Cyprien Legeay/Oxygène Radio

Dans le foot, tout peut aller très vite dans les deux sens et Laval en connaît un rayon. La montée en Ligue 2 au bout d'une seule saison alors que le club s'en était donné trois, le vrai-faux départ de Bryan Goncalves l'été dernier et la blessure d'un Julien Maggiotti qui marchait sur l'eau. Le Stade lavallois anticipe donc déjà son futur mercato avec les départs et arrivées qui vont le jalonner.

Pour commencer, le Stade lavallois s'affaire à prolonger Bryan Goncalves. Des discussions ont été entamées avec le joueur depuis plusieurs semaines maintenant et une offre avait même été formulée du côté mayennais. Les discussions sont toujours en cours et certains bruits font état de bons espoirs. Comme révélé par Ouest-France, Edson Seidou est également dans les plans du Stade lavallois l'année prochaine. Selon nos informations, les dirigeants tango veulent recruter un autre piston gauche pour apporter de la concurrence. La prolongation du "Bizon" devrait aboutir.

 

Laval veut garder Sam Sanna

 

Au milieu de terrain, Laval aimerait ne pas trop bouger les choses. Aux côtés d'Antonin Bobichon et Jimmy Roye, à qui il reste un an de contrat si les Tango restent en Ligue 2, les dirigeants mayennais voudraient continuer d'associer Sam Sanna. Selon les informations d'Oxygène Radio, le joueur prêté par Toulouse n'est pas du tout contre l'idée de s'installer plus durablement en Mayenne. De son côté, le Téfécé ne compte pas plus que cela sur son joueur sous contrat jusqu'en 2024.

Un autre rêve est dans les esprits des caciques tango : garder Julien Maggiotti. Blessé depuis la trêve de la Coupe du monde, il lui restera deux ans de contrat (dont une année optionnelle) lorsqu'il rentrera à Charleroi, le club à qui il appartient désormais. Mais s'imposer, s'épanouir et avoir du temps de jeu en D1 belge est une autre affaire et Laval pourrait sauter sur cette faille pour garder son meilleur élément depuis un an et demi. L'idée de rester à Laval ne déplaît pas au joueur.

 

Se séparer des éléments qui ne jouent pas

 

L'autre chantier sera de se séparer d'éléments qui ne jouent pas ou plus depuis le début de saison. Même s'il reste un an de contrat à Sébastien Da Silva, Laval veut s'en séparer tout comme Rémy Duterte et Pierrick Cros. Bien que prêté, Laval ne s'attardera pas sur le cas Djibril Diaw. Steven Nsimba et Ryan Ferhaoui ne sont pas non plus certains d'obtenir plus de temps de jeu la saison prochaine. D'ailleurs, sur le front de l'attaque, Laval préparerait une belle enveloppe pour attirer un attaquant aguerri.