Stade lavallois : Simon Elisor et Antonin Bobichon à la recherche du temps perdu

Maine et LoireMayenneSports

6 janvier 2023 à 16h35 - Modifié : 9 janvier 2023 à 11h06 par Cyprien Legeay

Le Stade lavallois a présenté ses deux recrues, Simon Elisor et Antonin Bobichon. Deux joueurs en manque de temps de jeu et avec un gros appétit.

Antonin Bobichon et Simon Elisor porteront respectivement le numéro 28 et 14.
Antonin Bobichon et Simon Elisor porteront respectivement le numéro 28 et 14.
Crédit: Cyprien Legeay/Oxygène Radio

En manque de temps de jeu dans leurs clubs respectifs, Simon Elisor  (Seraing) et Antonin Bobichon (Angers Sco) vont pouvoir en retrouver au Stade lavallois. Le premier avoue sans détour que son aventure en Belgique "ne se passait pas très bien". Après un début de saison plutôt satisfaisant au niveau du temps de jeu, il a ensuite ciré le banc, se contentant d'entrées en jeu avec Seraing. "Je voulais revenir en France", explique l'ancien avant-centre de Villefranche. Il se décrit comme "un joueur qui aime venir au ballon, qui prend la profondeur et aime combiner."

 

"Un joueur athlétique"

 

Olivier Frapolli, son entraîneur, le voit comme "un joueur athlétique, pivot et complémentaire avec les autres attaquants déjà au club". Le gaucher lui avait évidemment tapé dans l'œil la saison dernière et il avait voulu le faire venir... En vain, les sollicitations étant trop nombreuses. Il a signé pour les six prochains mois, en prêt.

De son côté, Antonin Bobichon était aussi une cible du mercato estival. Sans réussite, les dirigeants lavallois s'étaient intéressés à son cas. Cette fois, la donne a changé. Avec seulement 15 minutes de jeu au compteur, le milieu offensif "voulait partir dès cet hiver". Laval a saisi la balle au bond et piqué le joueur à son voisin angevin pour les six prochains mois + une année optionnelle (automatique dès lors que Laval conserve son statut pro). Selon nos informations, le joueur aurait été transféré gratuitement, mais un pourcentage à la revente de 30 % aurait été inclus.

 

L'intelligence de jeu de Bobichon

 

Sur le terrain, Antonin Bobichon pourra démontrer "sa qualité de passe, sa complémentarité et son intelligence de jeu", selon Olivier Frapolli. Le joueur lui se décrit comme "offensif, avec une bonne technique et capable de donner de bons ballons". 

Pour signer ces deux joueurs, le président Laurent Lairy a mis la main à la poche. Il a été un peu au-delà de l'enveloppe convenue à la base. "Un petit effort pour n'avoir rien à se reprocher en fin de saison. Pour rester en Ligue 2, il faut faire des efforts", a-t-il dit.

Les deux joueurs seront qualifiés pour le déplacement à Saint-Etienne, c'est désormais à Olivier Frapolli de les sélectionner ou non.