Stéphane Moulin: "On doit démontrer qu'on peut être bons à 13h"

Sports 

Angers SCO reçoit Montpellier dimanche 4 avril (13h) pour le compte de la 31e journée de Ligue 1. Ce sera le premier match depuis l'annonce du départ de Stéphane Moulin en fin de saison.

Stéphane Moulin
Stéphane Moulin n'a pas voulu reparler de l'annonce de son départ
Crédit: Angers SCO

2 avril 2021 à 16h20 - Modifié : 4 avril 2021 à 9h04 par Charles Dubré-Beduneau

Angers Sco va retrouver le championnat ce dimanche à domicile après la trêve internationale et surtout dix jours après l'annonce surprise du départ de son coach depuis dix ans, Stéphane Moulin. En conférence de presse d'avant-match, ce dernier n'a pas voulu revenir sur le sujet. "J'ai dit ce que j'avais à dire. Vous me connaissez, je suis quelqu'un de discret. Je m'exprimerai sur tout ça une fois la saison terminée. Ce n'est pas le moment des au-revoir, des remerciements ou de faire un bilan. Je suis ni sourd, ni aveugle, mais chaque chose en son temps, vraiment. Je me dois d'être exemplaire et de me consacrer à l'équipe, au club. On a deux fers au feu avec le championnat et la coupe de France, ce qui est bien à cette époque de l'année. On a eu une très bonne semaine de travail, j'ai senti une vraie concentration de la part du groupe et l'objectif est de battre une équipe de Montpellier très joueuse et très en forme, qui reste sur huit matchs sans défaite. C'est toujours excitant de jouer une équipe de ce standing. Je ne suis pas quelqu'un de revanchard mais j'ai de la mémoire et je n'ai pas oublié la dérouillée (1-4) qu'on a pris au match aller."


Six forfaits, Pereira Lage incertain

Interrogé sur de possibles changements dans la préparation pour mieux aborder ce nouveau match à 13h (deux défaites en deux matchs), Stéphane Moulin s'est un peu lâché. "C'est bizarre, on sent qu'on n'a pas la même énergie à cette heure là, alors pourquoi pas tenter un truc de fou ? J'y ai pensé... Puis finalement non. On dit qu'on ne change pas une équipe qui gagne, pour l'instant on ne va pas changer une manière qui perd (sic), mais en fonction du résultat je pourrais peut être changer des choses pour le prochain. Dimanche on va déjà essayer de démontrer qu'on peut être bons à 13h."

De son côté, l'attaquant Stéphane Bahoken a assuré que l'annonce du départ de Stéphane Moulin n'avait pas affecté la semaine d'entraînements. "Ça fait partie du football, on est formatés pour bouger. On doit mettre l'affect de côté pour l'instant et rester professionnels, concentrés sur les échéances de fin de saison. On a travaillé cette semaine comme on le fait d'habitude. Le coach était peut être un peu plus détendu car il y avait du soleil (rires) mais il est toujours aussi soucieux des petits détails. On ne va pas surjouer parce qu'il part en fin de saison mais donner le maximum comme on sait le faire. Personnellement ça fait quatre mois que je n'ai pas marqué en championnat, ça me manque et j'espère retrouver le chemin des filets dès dimanche."

Pendant la trêve internationale, l'infirmerie du Sco ne s'est pas vidée, bien au contraire: en plus de Enzo Ebosse (genou), Sada Thioub (cheville), Jimmy Cabot (genou), Mohamed-Ali Cho (ischio-jambier), sont venus s'ajouter cette semaine Lassana Coulibaly (déchirure au mollet) et Sofiane Boufal (tendinite à un genou et malade). Quant à Mathias Pereira Lage, malade, il ne s'est pas entraîné vendredi matin et est donc incertain. Abdoulaye Bamba et Zinédine Ould Khaled devraient en revanche faire leur retour dans le groupe.

Angers SCO-Montpellier, match à suivre en direct ce dimanche à partir de 13h sur Oxygène Radio.

Stéphane Moulin avant Montpellier