Angers SCO: premier jour de l'ère Gérald Baticle

Sports 

Après cinq semaines de vacances, les joueurs du Sco ont repris le chemin du centre d'entraînement de La Baumette ce lundi 28 juin. Le nouveau coach a dirigé sa première séance, avant de se présenter, accompagné du directeur sportif, Sébastien Larcier, face aux journalistes.

Gérald Baticle
Le nouveau coach du Sco Gérald Baticle (à droite) et le directeur sportif Sébastien Larcier.
Crédit: Charles Dubré-Beduneau

28 juin 2021 à 18h49 - Modifié : 2 juillet 2021 à 7h44 par Charles Dubré-Beduneau

S'il n'y avait pas encore de nouvelles têtes parmi les joueurs lors de cette journée de reprise pour Angers Sco (malgré le sursis accordé par la FIFA dans l'affaire Bemanga qui permet pour l'instant au club angevin de recruter), c'était tout l'inverse du côté du staff puisque Stéphane Moulin est parti à Caen avec ses adjoints. Le nouveau coach Gérald Baticle prend ainsi progressivement ses marques à La Baumette, tout comme son adjoint, Alexandre Dujeux, l'entraîneur des gardiens, Olivier Tingry, ainsi que l'analyste vidéo, Julien Le Goux (qui arrive de l'Olympique Lyonnais, où il occupait déjà ce poste). Seul le préparateur physique, Alan Berrou, ne découvre pas le centre d'entraînement puisqu'il a été promu depuis le centre de formation. "Cette première journée était un bon moment, j'étais impatient de commencer, de voir mon staff, de faire plus ample connaissance avec tous les joueurs et d'animer ma première séance, a déclaré Gérald Baticle en ouverture de sa première conférence de presse à La Baumette. C'était une journée d'observation et de prise en main, pour poser les bases. Dans un premier temps, je vais beaucoup observer le fonctionnement en place et ensuite apporter ma touche personnelle, mais comme je l'avais déjà dit je ne vais pas tout révolutionner, ce serait une erreur. On va garder tout ce qui marche bien au club et essayer d'améliorer encore ce qui peut l'être. J'ai demandé de la bienveillance au staff et aux joueurs. On va apprendre à se connaître, il y aura beaucoup d'entretiens, d'analyse dans les prochains jours pour définir le meilleur fonctionnement possible. Le cadre et le règlement intérieur viendront dans quelques jours. Avec Alexandre on s'est croisé à Auxerre et on a joué ensemble au Havre mais on se découvre dans le travail, comme avec le reste du staff. Je veux être précis et exigeant dans ce que je veux et ce que je dis, tout en restant naturel. Je ne veux pas partir de préjugés mais sur ce que je vois. La méritocratie est une évidence pour moi. Chaque joueur aura sa chance, les plus jeunes comme les plus expérimentés, ce ne sera pas une question d'âge mais de niveau et de performance. L'objectif est de monter en puissance athlétiquement et techniquement pour être prêt pour Strasbourg. Peut être qu'on fera appel à un deuxième préparateur physique pendant la préparation mais pour l'instant le staff est celui-ci."



Pierrick Capelle prolonge un an, discussions bien engagées avec Coulibaly

Le directeur sportif Sébastien Larcier en a profité pour faire un point sur les dossiers d'un mercato pour l'instant très calme. "Ça ne bouge nulle part pour le moment mais on reste attentif. Nous avons trouvé un accord hier avec Pierrick Capelle pour une prolongation d'un an. Avec Lassana Coulibaly les discussions sont bien avancées et nous avons bon espoir qu'il puisse rejoindre le groupe pendant le stage. Ma priorité reste de réduire la masse salariale de l'équipe. On doit trouver du temps de jeu et des solutions pour plusieurs joueurs. L'objectif est d'avoir un groupe de 26 joueurs, gardiens inclus (ils sont 30 actuellement, N.D.L.R.). Nous n'avons pas encore reçu d'offre officielle pour Angelo Fulgini mais beaucoup de clubs se renseignent donc ce n'est qu'une question de temps. Il a fait une très belle fin de saison et il a la cote. Son prix de départ minimum reste de 15 millions d'euros. On doit profiter du sursis de la FIFA pour faire de bons coups rapidement. Oussama Falouh par exemple pourrait partir en prêt. Le départ d'Ibrahim Amadou nous force à rester à l'affût pour le poste de milieu défensif, même si on espère une issue favorable avec Lassana. Rachid Alioui a beaucoup bossé ces trois derniers mois pour retrouver une bonne forme athlétique et je suis très ému de le revoir comme ça après les moments difficiles qu'il a traversés l'an dernier, il fait évidemment partie intégrante du groupe. C'est en tout cas comme ça que je l'ai présenté à Gérald. Idem pour Sofiane Boufal ("un artiste, en tant que coach on ne peut pas se passer d'un tel talent" selon Gérald Baticle) qui est revenu très en jambes et avec de très bonnes intentions. J'ai discuté avec lui, il a compris qu'il y a des étapes à ne pas louper, et ça commence par une bonne préparation. On espère que ça se traduira sur le terrain. Avec Azzedine Ounahi (21 ans, milieu offensif d'Avranches, National, N.D.L.R.) il y a encore de petits détails à régler mais contractuellement nous sommes d'accord. S'il passe la visite médicale il devrait être dans l'équipe pour la saison."

Paul Bernardoni fera la première semaine de préparation avec le groupe avant de rejoindre l'équipe de France pour les Jeux Olympiques de Tokyo. Par ailleurs, le club a officialisé mardi 29 juin la prolongation d'une saison supplémentaire de son capitaine, Ismaël Traoré (34 ans), qui était de fait actée depuis janvier dernier (année en option négociée en 2020). Arrivé en juillet 2015, l'ancien Brestois va donc vivre une septième saison sous le maillot angevin.

Pour rappel, le Sco sera en stage à l'île de Ré du 7 au 14 juillet et disputera six matchs amicaux avant la reprise de la Ligue 1, le dimanche 8 août avec un premier déplacement à Strasbourg.

Premier jour de Gérald Baticle comme coach d'Angers Sco