Affaire Bemanga: la FIFA accorde un sursis à Angers SCO

Sports 

Dans un tweet publié mardi 15 juin, le président Saïd Chabane annonce que le président de la Commission des recours de la FIFA a accordé un sursis à son club dans l'exécution des sanctions concernant l'affaire Kevin Bemanga et les soupçons de transfert-relais. Cela va permettre au club angevin de recruter, en attendant que l'affaire ne soit jugée sur le fond.

Angers Sco
Angers Sco est pour le moment autorisé à recruter.
Crédit: Charles Dubré-Beduneau

16 juin 2021 à 6h55 - Modifié : 16 juin 2021 à 10h21 par Charles Dubré-Beduneau

Angers SCO va pouvoir recruter pendant ce mercato estival. C'est ce qu'a laissé entendre son président Saïd Chabane à travers un tweet publié mardi 15 juin, en début de soirée. "Très loin de l’agitation médiatique, par la voix sereine du Président de la Commission de Recours de la FIFA, Neil Eggleston. La demande de sursis à l’exécution de la décision de la FIFA du 22 avril 2021 est accordée". Alors que la FIFA ne semblait pas convaincue par les explications du club angevin concernant les soupçons de transfert-relais pour Kevin Bemanga, l'interdiction de recrutement est donc suspendue avec effet immédiat, en attendant que l'affaire ne soit jugée sur le fond. Le club ne sait pas encore quand sera examiné son appel. Dans un communiqué publié ce mercredi 16 juin sur ses réseaux sociaux, le club exprime évidemment sa satisfaction mais aussi, comme depuis le début de cette affaire, sa confiance: "Le club se réjouit de cette décision et demeure serein quant à l'issue de l'affaire sur le fond".


Sans doute peu de mouvements d'ici la reprise, le 28 juin

En attendant, Sébastien Larcier, le directeur sportif, va donc pouvoir travailler plus sereinement. Faut-il cependant s'attendre à des annonces de signatures imminentes ? Sans doute pas. Mais ce nouveau rebondissement dans le feuilleton de l'intersaison du Sco devrait au moins rassurer (un peu) les interlocuteurs du club.