Couronne britannique : Elizabeth II pourrait-elle passer la main après le décès du Prince Philip ?

Maine et Loire Mayenne 

20 avril 2021 à 20h02 - Modifié : 20 avril 2021 à 20h03 par Coralie Juret

A presque 95 ans, la monarque britannique vient de perdre son unique confident. L'un de ses anciens ambassadeurs installé à Combrée (49) nous livre analyse et anecdotes.

Keith Bloomfield Combrée Reine Elizabeth_19 04 21_CJ
Keith Bloomfield était ambassadeur de sa Majesté, au Népal et en Egypte notamment.
Crédit: CJ

Que va-t-il se passer pour la Reine d'Angleterre maintenant que son mari est décédé ? Le Prince Philip, décédé à l'aube de son centenaire et enterré samedi dernier était le seul confident d'Elizabeth II et un soutien très important pour elle.

La monarque a 95 ans ce mercredi 21 avril, et s'il n'est pas question pour elle d'abdiquer, Keith Bloomfield ne serait pas surpris de la voir se mettre en retrait. Cet ancien ambassadeur de la couronne britannique vit désormais à Combrée.

Keith Bloomfield : "ça doit rendre plus difficile ses tâches protocolaires"

Les obsèques du Prince Philip en petit comité ont été suivies jusqu'en Anjou, à la télé. Celui marchait toujours deux pas derrière son épouse, elle à la tête de l'Etat, lui de la famille, était un Prince consort parfois peu protocolaire.

Il rappelle au Combréen Keith Bloomfield la visite de la Princesse Margaret. La sœur de la Reine venait inaugurer l'opéra du Caire, se souvient l'ancien ambassadeur de la couronne en Egypte.

Keith Bloomfield : "la Princesse Margaret ne buvait pas d'eau égyptienne"

Quant à la Reine Elizabeth II, elle a déjà commencé à passer la main à son fils le Prince Charles. Elle pourrait le nommer comme régent pour prendre sa retraite, comme son époux il y a trois ans.