Laval. Au collège Jacques Monod, la direction incite à la vaccination des élèves

Covid-19 Maine et Loire Mayenne 

Ce jeudi 2 septembre, les collégiens feront leur rentrée des classes. Certains collèges n'hésitent pas à inciter leurs élèves à se faire vacciner et de futurs élèves se posent déjà la question.

doses vaccin Covid centre parc expo Segré_01 06 21_CJ
Des flacons du vaccin Pfizer prêtes à injecter, le 1e juin 2021.
Crédit: CJ

1er septembre 2021 à 10h25 par Alexis Vellayoudom

Retour en classe demain pour les élèves. Une seconde rentrée sur fond de Covid-19 dans les établissements scolaires, avec un enjeu, la vaccination, pour le moment ouverte au plus de 12 ans. Au collège Jacques Monod, ouvert pour les vacances apprenantes, on invite déjà les élèves à se faire vacciner avant les campagnes annoncées par le Gouvernement. 

 

La veille de la rentrée scolaire, la question de la vaccination se pose au collège
Crédit: Alexis Vellayoudom

 

Sur le site internet de l'établissement, une bannière, où l'on peut lire "je me vaccine". En cliquant dessus, on retrouve toutes les infos sur la vaccination et un message d'incitation. La principale Valérie Créton veut participer à la politique de santé nationale même si elle n'a pas d'inquiétude : "on sait qu'on a presque 70 % de cette population qui soit en cours de vaccination ou vacciné donc je suis assez sereine. Après, c'est vrai qu'il y a des activités dans lesquelles les élèves seront en contact avec le public donc là, le pass sanitaire est demandé". 

Et du côté des élèves, même s'ils sont encore jeunes, certains veulent se faire vacciner comme Samy, 11 ans, en CM2 : "je voudrai juste me vacciner pour partir en vacances". Samir, lui, s'inquiète pour ses parents : "j'ai peur qu'ils attrapent le Covid et qu'ils en meurent". À côté de lui, Kyle, 11 ans. Il attend d'avoir 12 ans pour savoir ce qu'il fera : "ils ont dit jusqu'à 12 ans donc on a dit qu'on allait attendre un peu". 

Et puis dans la cour, il y a des élèves moins favorables, souvent par peur après avoir entendu les histoires de leurs proches, "mon meilleur ami, sa grande soeur est allée se faire vacciner et le jour d'après elle tombée malade pendant 3 semaines", explique Alkhali, 10 ans avant que Dalloba en CM1 ajoute : "hier, mon père l'a fait. Il a eu mal du coup je n'ai pas envie de le faire". 

Pour cette rentrée, les élèves devront porter le masque en classe, désinfection des mains entre chaque activité et aération des salles par les enseignants.