OM-Angers Sco: dernier déplacement pour Stéphane Moulin

Sports 

Avant de recevoir Lille pour la dernière journée de Ligue 1, le Sco défie l'Olympique de Marseille au Stade Vélodrome dimanche 16 mai (21h). Les joueurs veulent offrir une belle sortie à leur coach en gagnant au moins l'un des deux matchs.

Stéphane Moulin 14 mai 2021
Stéphane Moulin a pris le temps de poser pour des photos et de signer quelques autographes.
Crédit: Charles Dubré-Beduneau

14 mai 2021 à 14h24 - Modifié : 16 mai 2021 à 15h37 par Charles Dubré-Beduneau

Même si Stéphane Moulin déclarait ce vendredi en ouverture de son avant-dernière conférence de presse d'avant-match que ce n'était pas encore tout à fait l'heure des aux-revoirs, cela y ressemblait fortement. Le grand week-end favorisant la présence de supporters à La Baumette, coach angevin a pris le temps de signer des autographes et de prendre la pose pour des photos avec quelques jeunes supporters venus avec une banderole le remerciant lui, son staff et les joueurs. "Je ne suis pas encore dans "l'après" mais c'est agréable de lire ce genre de choses. Grâce à notre victoire dimanche dernier on n'a plus la pression du résultat, mais je n'ai pas pour autant ressenti de relâchement cette semaine. Pour bien profiter il faut bien se préparer et c'est ce qu'on a fait. J'espère qu'on va jouer avec beaucoup d'entrain, d'envie et d'enthousiasme. Ce dernier déplacement est particulier car c'est à Marseille, qui reste une place très forte du foot français, et j'adore le stade Vélodrome. Les déplacements ce sont des moments de vie de groupe. Il y a ce sentiment intéressant de "seuls contre tous", encore décuplé en l'absence de supporters. C'est parfois dans ces moments-là que le groupe se révèle. Marseille a de sacrés joueurs, une équipe complète mais on a l'impression qu'ils n'ont jamais tourné à plein régime cette saison. Il faut laisser à Sampaoli le temps d'imposer son style de jeu."


Amadou forfait, aucun retour des autres blessés

Face à l'OM qui veut s'accrocher à sa 5e place, synonyme de coupe d'Europe, Stéphane Moulin ne pourra pas compter sur le retour de joueurs blessés et devrait donc reconduire au milieu la paire Bobichon-Mangani, derrière Angelo Fulgini, dans un 4-2-3-1 comme face à Dijon. Le Sco sera en effet privé d'Ibrahim Amadou, pas remis d'une grosse béquille reçue dimanche en début de match face à Dijon, et de Lassana Coulibaly, suspendu trois matchs après son expulsion à Lorient (le club a fait appel). Le défenseur Romain Thomas est revenu sur la fin de saison et a évoqué l'avenir. "C'était un gros soulagement de battre Dijon. Depuis que le coach a annoncé son départ, j'essaie de profiter un maximum de ses derniers moments ici, mais c'est plus facile maintenant que le maintien est assuré. On travaille toujours mais l'ambiance était plus détendue cette semaine. On sait qu'on est capable de battre Marseille et Lille et on aimerait en gagner au moins un des deux, voire les deux, pour offrir au coach une belle sortie. Aujourd'hui on a 44 points, pourquoi pas aller à 50 (record depuis la montée en 2015) ? On a tous hâte d'être fixé sur la suite, on en parle tous les jours. On ne peut pas ne pas y penser, c'est humain de se poser des questions. Ce sera plus simple une fois qu'on connaîtra le nouveau coach et son staff. J'espère une continuité avec le même noyau dur de joueurs. En tout cas je tiens à remercier Stéphane et son staff pour leur grand professionnalisme et tous les bons moments qu'on a passé ensemble."

OM-Angers Sco c'est à suivre dimanche en direct à partir de 21h sur Oxygène Radio.

Romain Thomas avant le déplacement à Marseille
Stéphane Moulin avant le déplacement à Marseille