Gérald Baticle: "Une belle ambiance de travail"

Sports 

Avant le dernier match amical samedi 31 juillet face à Lorient, le coach d'Angers Sco a accepté de faire un point sur la préparation de son équipe. Il se dit "très satisfait de l'implication des joueurs", assure disposer d'une équipe "équilibrée et compétitive", mais se tient prêt à s'adapter si le mercato s'accélère.

Gérald Baticle
Gérald Baticle se dit "très satisfait de l'implication" des joueurs lors de cette préparation
Crédit: Angers SCO

29 juillet 2021 à 17h37 par Charles Dubré-Beduneau

Les joueurs d’Angers Sco et leur nouveau coach Gérald Baticle se préparent depuis déjà un mois à la reprise de la Ligue 1, fixée pour eux au dimanche 8 août à Strasbourg. Ce jeudi 29 juillet, le coach angevin a accepté de faire le point sur l'état physique de son groupe. "On a découpé la préparation athlétique en trois phases: endurance, résistance et affûtage. On est à la fin de la deuxième phase, c'est assez difficile. On a réduit légèrement les temps de séances mais on a beaucoup augmenté l'intensité. La semaine prochaine les efforts seront encore plus courts mais avec une intensité maximale, on sera dans la vitesse."

"Je sens que les automatismes viennent"

Souleyman Doumbia, qui souffre d'une blessure de "grade 2" au tendon d'achille, était le seul absent de la séance du jour. "Il y a eu quelques pépins physiques souvent dus à des chocs dans des duels, en séance ou en match, mais au niveau des bobos ça va. Dans l'ensemble, il y a une bonne intensité dans les séances, une bonne implication des joueurs." Sur le plan tactique, les joueurs semblent avoir bien adopté le nouveau 3-5-2 voulu par Gérald Baticle. "On avait prévu de voir deux à trois systèmes. On a commencé par le plus commun avec quatre défenseurs, quatre milieux, un 10 et un attaquant. Et puis on est vite passé au système avec trois défenseurs centraux et des pistons dans les couloirs. On peut encore amener une variante au niveau du nombre de milieux et d'attaquants, on va voir si on l'amène ou pas. En tout cas je suis très satisfait de la compréhension, de l'attention et encore une fois de l'implication des joueurs sur le terrain. Je sens que les automatismes viennent. On est moins dans la réaction, dans la concentration et l'observation de ce qu'il y a à faire mais plus dans l'action et c'est intéressant car ça nous permet de gagner un petit temps, d'être dans des automatismes plus intéressants pour poser des problèmes à l'adversaire."

Rachid Alioui, Jimmy Cabot (très à l'aise dans ce nouveau rôle de piston) ou encore Mohamed-Ali Cho font partie des joueurs qui se sont distingués pendant les matchs amicaux. "Je ne suis pas là pour mettre des individualités en avant mais des joueurs se sont distingués tout de suite parce qu'ils se sont bien pré-préparés pendant les vacances et d'autres sont montés en puissance donc ça permet à tout le monde à un moment donné de montrer son talent. On est certes là pour se préparer mais on arrive à un moment où on entre dans la concurrence pour qu'un onze se dégage d'ici une semaine. Les joueurs ont besoin de digérer cette phase athlétique pour ensuite montrer leurs qualités tactiques et surtout techniques, leur talent." Les deux jeunes recrues Azzedine Ounahi et Batista Mendy ont aussi montré des choses intéressantes lors des matchs de préparation. "Ils ont été bien accueillis par les joueurs plus expérimentés du club. Le stage a été important pour faire connaissance les uns avec les autres. On leur avait demandé de communiquer un peu plus que d'habitude. C'était l'un des objectifs du stage et ça a été fait. Il y a une belle ambiance, une belle ambiance de travail et belle adhésion à ce que l'on propose donc c'est très intéressant."

Malgré le prêt de Loïs Diony et la vente de Rayan Aït-Nouri, le Sco cherche toujours désespérement à réduire sa masse salariale et espère vendre rapidement Fulgini (au moins 15 millions d'euros), Bobichon, Pavlovic et Ninga mais le mercato reste extrêmement calme pour l'instant. "C'est une période difficile pour tous les entraîneurs, des joueurs peuvent nous quitter du jour au lendemain. Évidemment si des joueurs nous quitte c'est possible que d'autres arrivent... Mais tout dépendra des finances du club et des départs selon les postes. Là j'arrive à avoir une équipe équilibrée et compétitive. Pour l'instant ça bouge vraiment lentement dans tous les clubs... on s'adaptera si le mercato s'accélère."

Dernier match amical ce samedi face à Lorient

Angers Sco dispute son dernier match amical ce samedi 31 juillet au stade du Moulin Boisseau à Carquefou (15h) face au FC Lorient. Cette rencontre est ouverte au publicBillet sur place: 10 € (gratuit -12 ans) sur présentation d'un pass sanitaire (vaccin ou PCR) et port du masque obligatoire.

Gérald Baticle satisfait de l'implication de ses joueurs dans cette préparation
Gérald Baticle sur le mercato