Stade lavallois. Cherni partout, Samassa rempart... Les notes après Saint-Etienne

MayenneSports

Le Stade lavallois n'a pas réussi à s'imposer face à Saint-Etienne mais a réalisé une très bonne partie (0-0). Amin Cherni a été le fer de lance d'une équipe mayennaise largement au niveau.

13 janvier 2024 à 17h37 par Cyprien Legeay

Amin Cherni a été le plus actif offensivement.
Amin Cherni a été le plus actif offensivement.
Crédit : Nicolas Geslin/Oxygène Radio

SAMASSA (7). Il a vécu une partie tranquille jusqu'à cette première frappe de Chambost, non cadrée, mais qu'il a sorti par prudence. Parfait sur une frappe lointaine de Cafaro dans le premier acte, il a de nouveau mis en échec le milieu stéphanois après la pause. Quelques ratés sans incidence au pied.

VARGAS (7). Il n'a pas été le Lavallois le plus actif en première période, mais a haussé le ton dans le deuxième acte. Quelques bonnes chevauchées et des centres qui ont apporté le danger.

BALDE (7,5). Préféré une nouvelle fois à Marvin Baudry, il a été impeccable et solide. Dans les duels, il n'a pratiquement jamais été mis à défaut et a plutôt cherché à relancer court lorsque cela était possible. Sa meilleure prestation des derniers mois.

TAVARES (7,5). Son retour en tant que titulaire apaise et solidifie l'arrière-garde tango. Jamais pris à défaut, toujours bien placé, il a mis Cardona dans sa poche durant plus d'une heure.

DIAW (7,5). Ses départs en dribble donnent parfois quelques frissons, mais il a été propre et solide défensivement. Il a régné dans les airs.

CHERNI (8,5). Le meilleur lavallois de l'après-midi. Le latéral a été dans tous les bons coups et ses deux centres pour Junior Kadile (12') et Malik Tchokounté (27') auraient été des passes décisives sans des parades de Larsonneur. Juste avant la pause, Cafaro a suppléé son gardien pour repousser sa volée sur sa ligne (44'). En deuxième mi-temps, il tente de contourner Larsonneur du bout du pied, mais sa frappe passe à un souffle du poteau (72').

SANNA (7). Avec Jimmy Roye, il a parfaitement géré les trois milieux de l'ASSE. Une activité incroyable à la récupération, mais aussi une gestion parfaite des relances, même dans de petits périmètres.

ROYE (7). Son association avec Sam Sanna a fonctionné à merveille. Il a gratté beaucoup de ballons dans les pieds des Verts et n'a jamais refusé le jeu. Plusieurs renversements bien sentis et un match de belle facture. Remplacé par THOMAS (87').

BOBICHON (6,5). En position de milieu gauche lorsque Laval défend, il rentre à l'intérieur pour combiner au milieu lors des phases de possessions. Il aurait pu mieux négocier quelques bons ballons en attaque mais a globalement été au niveau. Remplacé par PAGIS (81'), pour ses premières minutes sous le maillot lavallois.

KADILE (6,5). Son jeu dos au but est en constante amélioration et ses décochages ont fait du bien pour lancer le jeu lavallois. Il aurait pu ouvrir le score en taclant le ballon dans la surface mais le portier des Verts était sur la trajectoire (12'). Dans la profondeur, il doit mettre plus de folie pour dynamiser quelques actions. Remplacé par LABEAU-LASCARY (69').

TCHOKOUNTE (6,5). Il aurait pu retrouver le chemin du but en Ligue 2 mais n'a pas été en réussite. Sa frappe, contrée, a fait briller Larsonneur (27') et sa reprise du gauche a manqué le cadre d'un rien (57'). Important sur les longs ballons, en pivot, il a pesé sur la charnière stéphanoise.