Stade lavallois : des membres du Laval Crew privés de stade jusqu'à la fin de la saison par le club

MayenneSports

Le Stade lavallois a sanctionné au moins cinq membres du Laval Crew d'une interdiction commercial de stade après les fumigènes craqués contre Niort.

Au moins cinq membres sont privés de stade.
Au moins cinq membres sont privés de stade.
Crédit: Nicolas Geslin/Oxygène Radio

16 novembre 2022 à 19h17 - Modifié : 17 novembre 2022 à 15h33 par Cyprien Legeay

Ils avaient fêté leur cinq ans avec plusieurs fumigènes lors de la rencontre face à Niort, le 5 novembre dernier. Le Laval Crew a payé un lourd tribut. Selon nos informations, 3 membres ont reçu une ICS, une interdiction commercial de stade, pour avoir introduit et craqué des fumigènes dans l'enceinte du stade Francis Le Basser.  Deux autres en ont reçu en amont de cette rencontre. Un membre du groupe avait été interpellé avant même que le match ne commence, arrêté en possession de 20 engins pyrotechnique.

Cette sanction est "logique, pour un délit avéré puisqu'il n'y a pas le droit d'introduire des fumigènes dans les stades". "Je ne peux pas tolérer ça, martèle Laurent Lairy, le président de Laval. A chaque fumigènes, c'est une sanction financière qui tombe." Contre Niort, les 11 fumigènes ont coûté environ 11 000 euros au club.

 

LIRE AUSSI. Un supporter lavallois mis en garde à vue pour un jet de projectile

 

Les cinq membres sanctionnés le seront jusqu'à la fin de la saison. "Nous vous précisons qu'aucun nouvel abonnement, aucune place de billetterie, aucune prestation de relations publiques ni aucun titre donnant accès aux matchs du Stade lavallois ne vous seront délivrés par le Club jusqu'au 30/05/2023", est-il écrit dans la lettre recommandée envoyée aux supporters sanctionnés et que Oxygène Radio s'est procurée. "J'envoie un message aux supporters, j'avais prévenu qu'il seraient punis s'ils introduisaient des engins pyrotechniques." Laurent Lairy nie également avoir été consulté avant ce craquage en tribunes. "Non seulement je n'ai pas été prévenu mais en plus j'avais pris les devants pour leur dire de ne pas sortir de fumigènes", explique-t-il.

 

Une interdiction de stade jusqu'à la fin de la saison

 

En clair, les membres du Laval Crew qui ont reçu une ICS ces derniers jours ne pourront plus mettre un pied au stade. Il ne s’agit ni d’une interdiction administrative de stade, qui ne peut être décidée que par la préfecture, ni d’une interdiction judiciaire de stade, peine prononcée par un tribunal. L’Interdiction Commercial de Stade est le seul outil dont dispose le club pour empêcher quelqu’un de pénétrer dans son stade.

Ces ICS sont mises en place en attendant les investigations de la Police. Les supporters sanctionnés ne peuvent plus se procurer de billets et leurs abonnements peuvent être résiliés. Ils devront passer devant le tribunal de Laval.