Stade lavallois : en tribune lors des affrontements au Red Star, un supporter lavallois témoigne

Mayenne Sports 

10 janvier 2022 à 18h42 - Modifié : 10 janvier 2022 à 18h58 par Simon Lelièvre

Image d'illustration.
Image d'illustration.
Crédit: Simon Lelièvre

On jouait encore la première période vendredi soir entre le Red Star et le Stade lavallois. "Je n'ai pas fait trop attention au temps de jeu mais je pense que c'était au bout de 20 minutes", explique François-Xavier, présent en tribunes. A ce moment là, des "personnes encagoulés" font irruption. Ils frappent plusieurs supporters lavallois et s'en prennent particulièrement à deux d'entre-eux. "Ca a été très rapide, il a fallu 15 à 20 secondes avant que la sécurité du stade n'intervienne", rembobine François-Xavier, qui n'a pas été touché puisqu'il n'avait pas de signe apparent du Stade lavallois.

Avant la rencontre, le Red Star avait prévenu qu'aucun Lavallois ne devrait présenter un signe distinctif de son club. Plusieurs supporters, ne pensant à aucun moment se retrouver dans pareil situation, avaient sorti drapeaux et écharpes pour soutenir leurs protégés. "Ils ont arraché les drapeaux, commencer à mettre des coups de pied, précise le supporter. Il y a eu des coups de donné, des chutes... Un supporter du Stade a eu un cocard, un autre une dent cassée".

Selon nos informations, les supporters les plus touchés étaient particulièrement ciblés par les personnes du Red Star à cause de certains antécédents.

 

"Cette histoire me rend ouf"

 

Sur les réseaux sociaux et ailleurs, plusieurs supporters audoniens condamnent ces incidents. "Je suis supporter du Red Star et cette histoire me rend ouf ! Pas de ça à Bauer ! Faut trouver les coupables et les punir en conséquence ! C’est pas digne du Red ça !", écrit un suiveur du Red Star sur Twitter. Un avis qui semble trancher avec celui de la sécurité au moment des agressions. "La seule chose qu'ils nous ont dit, alors que certains avaient été frappés, c'est : on vous avait dit de ne pas avoir de signe distinctif de Laval".

Le club est en contact avec les deux blessés

 

Les deux supporters les plus touchés ont déjà porté plainte et sont accompagnés et écoutés par le Stade lavallois. Dans un communiqué diffusé ce soir, le Stade lavallois "remercie tous les supporters présents aux matchs et condamne toute forme de violence pratiquée à l’encontre des acteurs et animateurs des tribunes." Il poursuit en affichant son "total soutien aux supporters agressés et leur souhaite "un prompt rétablissement".

Il explique également qu’une rencontre avec le président du Red Star devrait avoir lieu cette semaine afin de donner une suite à ces incidents.