À Mayenne, l'hôpital n'assure plus les accouchements et les urgences chirurgicales pendant deux jours

Mayenne 

18 janvier 2022 à 12h20 - Modifié : 18 janvier 2022 à 12h21 par Alexis Vellayoudom

Par manque de médecins anesthésistes, la direction a décidé de suspendre les accouchements en maternité et les urgences chirurgicales jusqu'à jeudi 8 heures. Les agents ont été informés hier soir par une note que nous avons pu consulter.

OXYGENE RADIO

La décision est tombée hier soir à 19h04 pour le lendemain. Dans une note adressée aux agents, la direction du centre hospitalier du Nord-Mayenne informe que l'hôpital doit "faire face à une pénurie de médecins anesthésistes réanimateurs sur la garde du mercredi 19 janvier", peut-on lire dans la note. 

Conséquences, depuis ce matin 8 heures, les accouchements ne sont plus assurés dans l'établissement et ce jusqu'à 8h ce jeudi, "les patients seront orientés selon leur choix vers les centres hospitaliers environnants", précise la direction. En revanche, les consultations et les examens de suivis de grossesse sont maintenus. 

Même décision en chirurgie où "les urgences chirurgicales ne seront plus prises en charge à partir du mardi 18 janvier 2022 8 heures et jusqu'au jeudi 20 janvier 8 heures". Là aussi, les patients seront réorientés notamment vers le CH de Laval. 

Enfin, en surveillance continue, les admissions sont suspendues à partir de mercredi 18h jusqu'à jeudi 8h. Pour les patients présents au sein de l'unité, "une organisation adaptée permet d'assurer la prise en charge des patients"

Selon nos informations, des décisions similaires pourraient être prises dans les prochaines semaines toujours à cause du manque de médecins anesthésistes.