À Méral, des habitants n'ont pas reçu la propagande des candidats, "pas admissible" pour le maire

Mayenne 

13 avril 2022 à 10h18 - Modifié : 13 avril 2022 à 10h19 par Alexis Vellayoudom

Plusieurs habitants ont signalé au maire, qu'ils n'avaient pas reçu la propagande des candidats. Richard Chamaret recense les personnes lestées pour en référer au ministère de l'Intérieur.

Illustration propagande électorale_13 04 22_AVC
Image d'illustration
Crédit: Priscille Formon

Bis repetita ? En 2021, plusieurs communes s'étaient plaintes de ne pas avoir reçu la propagande des candidats pour les élections régionales, il semblerait que le dysfonctionnement se soit répété cette année pour le 1er tour des élections présidentielles.

Dans un message posté sur son compte Facebook, Richard Chamaret, le maire de Méral, constate les faits : "dimanche, vous avez été nombreux à me signaler ne pas avoir reçu l'enveloppe format A4 des professions de foi des 12 candidats à l'élection présidentielle", peut-on lire. 

 

 

Celui qui est aussi président de l'association des Maires ruraux de la Mayenne s'est alors rapproché de la préfecture de la Mayenne, "c'est l'État qui a la charge d'organiser cette distribution, sous-traitée soit à des sociétés privées soit à La Poste. Les services de Monsieur le préfet de la Mayenne supposent "un problème d'adressage" mais je sais pour la majorité d'entre vous que ce n'est pas cas". 

 

Le maire lance un appel

 

Richard Chamaret demande à ses administrés de se faire connaître s'ils n'ont pas reçu de propagande électorale ou si elle est arrivée trop tard, "merci donc de me signaler en message privé ou à la mairie si vous les avez reçu avec retard, ce lundi ou mardi (sic)... ou pas du tout ! Je recontacterai Monsieur le préfet et le ministère de l'Intérieur avec cette liste. Ce n'est pas admissible !", conclu l'élu, visiblement agacé.