Changé : le meilleur conducteur routier de la région est une Mayennaise

Mayenne 

Elle s'appelle Laura Saillant. A 28 ans, elle vient décrocher sa place en finale nationale du Trophée des Routiers pour représenter les Pays de la Loire.

Laura Saillant Transports Guy Robin Changé Trophée des routiers PDL_22 09 21_Cécile Dorléans
Laura Saillant travaille pour les Transports Guy Robin à Changé.
Crédit: Cécile Dorléans

5 octobre 2021 par Coralie Juret

Ils étaient 17 hommes, et 2 femmes à prétendre au Trophée régional des routiers... C'est la Mayennaise Laura Saillant qui l'a emporté mercredi 22 septembre à Ste Luce sur Loire près de Nantes, au terme d'une journée d'épreuves. Prix : un week-end en Europe et une place en finale nationale pour représenter notre région en novembre, à Paris.

La jeune conductrice des transports Guy Robin à Changé s'était lancé un défi pour dépoussiérer l'image de sa profession et montrer qu'il se féminise.

Laura Saillant : "on est tout aussi capable de le faire que les hommes"
Crédit: Coralie Juret

"Enlever cette image du chauffeur qui conduit n'importe comment"

 

Car la profession a évolué, confirme Laura Saillant. Les clichés "d'il y a 20-30 ans de routiers très machos qui conduisent avec de l'alcool sans respecter le code de la route ni la RSE", "ça a bien changé"

Au volant de son camion frigorifique, la jeune femme parcourt la France du mardi soir au samedi. Elle nous raconte son quotidien de femme sur la route.

Laura Saillant : "dans les restos routiers on me met parfois dans une salle à part"
Crédit: Coralie Juret

"Généralement ça se passe bien", précise quand même Laura, même si être une femme signifie faire pipi dans des toilettes parfois pas très propres, et parfois même cachée derrière le camion faute de lieux ouverts pendant le Covid... Le privilège aussi parfois de dormir à l'hôtel pendant que son camion roule la nuit.

Les collègues féminines, elle en croise encore peu, mais elles sont de plus en plus nombreuses, car le sexe n'est plus un frein pour rouler en poids lourd. Mais la vie de famille peut-être, pour les départs à la semaine, quand Laura et son conjoint, conducteur aussi chez Guy Robin à Changé, voudront des enfants.