Château-Gontier, Le Bignon du Maine, Laval… un épisode orageux dévastateur en Mayenne

Mayenne

20 mai 2022 à 14h11 - Modifié : 20 mai 2022 à 19h28 par Coralie Juret et Alexis Vellayoudom

Un orage de grêle et de pluie intense a traversé le département ce matin d’ouest en est, provoquant des inondations, des effondrements et des dégâts électriques, surtout dans le sud-Mayenne.

Chio voiture avenue Ambroise Paré_20 05 22_Melvin Porcher
L'avenue Ambroise Paré est inondée à Château-Gontier, près du magasin Lidl.
Crédit: DR / Melvin Porcher

A 10h15 ce vendredi 20 mai, les pompiers de la Mayenne enregistraient déjà plus de 250 appels et une centaine d’interventions, qui ont mobilisé 15 centres de secours sur les secteurs de Château-Gontier et Meslay-du-Maine.

 

A Château-Gontier sur Mayenne, le centre de secours et le centre commercial Leclerc ont été inondés par les plafonds. Des plafonds qui se sont carrément effondrés au lycée agricole et à la boulangerie rue René-d’Anjou. Route de Sablé, une gouttière de la boulangerie du Louvre a cédé. Tout est à jeter et le fournil a dû être fermé pour la journée. La Cour des Halles et MCB (fabrication automobile) ont aussi été impactés, complète le maire Philippe Henry. L’eau s’est infiltrée dans des bâtiments par les gouttières. Obstruées par la grêle, elles ont débordé et gorgé d’eau les plafonds, explique l’élu. 

Chio boulangerie du Louvre_20 05 22_Gaétan Tancray
A Château-Gontier, la boulangerie du Louvre a perdu toute sa marchandise.
Crédit: DR / Gaétan Tancray

 

Au total, il est tombé sur la commune “50 à 90 mm d’eau en seulement quelques minutes”. A Azé, l’eau arrive au niveau du portail de la fromagerie Perreault. Le site de Meslay a dû mettre la zone emballage à l'arrêt. Inondée, la rocade de Château-Gontier est impraticable avenue Ambroise Paré, au niveau du pont près de Lidl. En bas de la Grande-Rue, les plaques d’eau pluviales se sont soulevées. Les bassins de stockage et d’orage ont cependant bien fonctionné et montré leur efficacité, note Philippe Henry, “ça aurait pu être plus grave". Toutes les équipes techniques sont mobilisées et le maire de Château-Gontier sur Mayenne va demander la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle auprès de la préfecture.

 

Une école primaire sinistrée au Bignon du Maine

 

Au Bignon du Maine, la classe de CM1-CM2 de l'école la Bignonne a été inondée vers 8h, ainsi que le couloir adjacent. "La grêle s'est accumulée sur le toit qui est assez plat et l'eau s'est infiltrée dans l'isolation, mais le plafond ne s'est pas effondré", précise le premier adjoint au maire Bertrand Landelle. Les élèves du RPI Maisoncelles-Le Bignon n'étaient pas encore arrivés et ont pu être installés dans une salle vide, "ils n'ont pas été traumatisés". Des tas de grêle ornent encore la cour de l'école.

A la Bazouge-de-Chémeré, des plaques de placo sont tombées dans une dépendance de la cuisine municipale. Aucun repas n’était heureusement prévu ce midi, en raison d’une sortie scolaire. Ce matin, les transports scolaires avaient été annulés en raison de la météo. La salle des fêtes de la commune et plusieurs maisons ont aussi été inondées, rapporte la maire Marie Mandelli.

A la Cropte, une violente averse de grêle a cabossé les toits et fait exploser des vitres de voitures. A Laval, la Mairie signale des dégâts électriques sur des feux de circulation aux carrefours Sainte Melaine / Chanzy, Montmorency / sécurité sociale, Maison Bleue, Tours/Balzac (Grand Frais), rue de la Paix/Pont Aristide Briand et sortie Bas des Bois (SDIS 53) / Bd des Trappistines. Les feux ont basculé à l’orange et des panneaux ou balises de signalisation provisoires ont été mises en place par endroit. Ce soir la quasi totalité des feux de signalisation de Laval ont été remis en service. Seuls les feux tricolores du carrefour Boulevard Montmorency-Rue Mac Donald's resteront à l'orange clignotant pour le week-end, en attendant une dernière journée d'intervention 

 

Des récoltes dévastées

 

Cet épisode violent a déjà des conséquences pour les agriculteurs, nombreux à avoir perdu leurs récoltes ce matin, s’inquiète l’agriculteur et ancien maire de la Bazouge Franck Legeay. Sa collègue Marie Mandelli décrit "des cultures lacérées par la grêle". “Un éleveur de brebis a perdu toute ses récoltes d’orges et son herbe, il ne sait pas comment il nourrira son troupeau”, nous rapporte un proche. A Grez-en-Bouère les toitures d’une exploitation agricole se sont envolées, et les récoltes couchées par terre.

camion portefeuille voie communale Azé_20 05 22_DR
Les intempéries ont aussi provoqué des accidents de la circulation, comme ici à Azé.
Crédit: DR

Selon Météo Mayenne, près de 5000 éclairs ont été recensés ce matin pendant l’orage.

123 interventions au total ont mobilisé plus de 70 pompiers de 8 h à 12 h 30 aujourd'hui en Mayenne, particulièrement sur Château-Gontier sur Mayenne et Meslay du Maine, fortement touchés par des pluies et averses de grêle. Les pompiers ont reçu 543 appels, en majorité pour des inondations d'habitations. Des missions de reconnaissance et de pompage ont été réalisées pour préserver les personnes et les biens.