Château-Gontier. Padmé, médaillée pour son travail au sein de la gendarmerie

Mayenne

Le 18 décembre, Padmé, spécialisée dans la recherche et le secours à la personne, a reçu une médaille pour son travail. Postée à la gendarmerie de Château-Gontier, elle a sauvé une vie en 2023.

23 janvier 2024 à 16h29 - Modifié : 25 janvier 2024 à 9h54 par Alexis Vellayoudom

Padmé Chienne PSIG Chiot_15 01 24_AVC
Padmé et l'Adjudant Cyril ont retrouvé une personne disparue en mars 2023
Crédit : Alexis Vellayoudom

C'est l'une des plus jeunes chiennes de gendarmerie médaillée. Padmé, 4 ans et demi, et chienne de pistage et de défense au PSIG, Peloton de Surveillance et d'Intervention de Château-Gontier, a été décorée le 28 décembre par le préfet des Pays de la Loire de la médaille Acte Courage et Dévouement, échelon bronze civil. Cette distinction vient récompenser son travail accompli depuis trois ans. 

 

Une personne retrouvée à Chemazé en 2023

 

L'histoire de Padmé, commence en 2021. Ce berger belge malinois, alors âgée de 2 ans, est repéré par les services de la gendarmerie. Talentueuse, elle est très vite affectée à l'Adjudant Cyril pour former la seule équipe cynophile de la Mayenne, "on ne choisit pas nos chiens. Elle m'a été attribuée sûrement parce qu'on a un peu les mêmes caractères, très calme. Padmé, c'est une petite chienne qui est très sociable, qui adore l'humain, qu'est très gentille, très joueuse donc forcément pour elle, c'est un jeu d'essayer de retrouver la personne, et de pouvoir rapidement avoir sa récompense en bout de pistage". 

 

Reportage avec Padmé et l'Adjudant Cyril
Crédit : Alexis Vellayoudom

 

Débarquée à la compagnie de gendarmerie de Château-Gontier-sur-Mayenne, Padmé fait très vite ses preuves. En 2022, elle obtient son premier positif, une personne qui s'est suicidée. L'année suivante, en mars, Padmé et l'Adjudant sont appelés pour une disparition inquiétante à Chemazé, "c'était une personne peut-être avec des intentions suicidaires. On a retrouvé la voiture à l'entrée d'une forêt et j'avais récupéré un objet personnel de la personne à son domicile. J'ai pu tenter un départ au niveau de la voiture et Padmé m'a remonté un itinéraire en forêt. On a retrouvé la personne vivante, au milieu de la forêt, en contrebas, à 50 mètres du chemin, dans un ruisseau rempli d'eau, grâce à Padmé", raconte l'Adjudant Cyril. 

Elle est naturellement proposée au concours vidéos de la société centrale canine pour mettre en avant les chiens de la gendarmerie. "On a récolté des centaines de votes. Il y a tellement eu d'engouement que finalement le préfet des Pays de la Loire a donné une médaille, c'est très rare. Ça récompense son engagement sans faille", explique l'Adjudant. 

 

Pour sauver une vie, chaque minute compte

 

Pour l'adjudant Cyril, c'est sa deuxième médaille. Entre 2007 et 2013, lors de sa première expérience avec Falco, un chien d'intervention, spécialisé dans la protection de site et d'équipes de terrain, il avait eu l'occasion d'aller en Afghanistan pour faire de la protection de site et de l'escorte. À l'issue, ils reçoivent la médaille commémorative française agrafe Afghanistan, échellon bronze. Le maître-chien a ensuite enchaîné avec Ginko, entre 2013 et 2022, un chien formé à la détection de stupéfiants qui l'a emmené jusqu'en Martinique où ils ont passé cinq ans à lutter contre le trafic de drogue. 

 

L'Adjudant revient sur une intervention heureuse de Padmé
Crédit : Alexis Vellayoudom

 

Avec Padmé, c'est une nouvelle discipline qu'il a découvert. "Ce qui est marrant, c'est que j'ai toujours voulu faire de la recherche de personnes disparues, mais j'ai dû attendre la fin de ma carrière pour le faire", s'amuse le militaire. "On dit souvent que c'est la discipline la plus dure. En fin de compte, on part d'une odeur de référence, mais faut savoir que plus le temps passe, plus l'odeur se détruit. On a beaucoup d'odeurs parasites qui vont venir polluer la zone de départ ou même sur le pistage. Des odeurs d'animaux, de passages d'individus, des véhicules. Donc, plus vite, on est sollicité, plus vite, on a une chance de pouvoir retrouver une personne".

Au quotidien, Padmé réalise aussi des interpellations, de la mise en échec de fuite, la capture de chiens ou encore la sécurisation de lieux sensibles. Des missions qui demandent beaucoup de complicité entre le chien et son maître, "déjà le Malinois, c'est un chien très sociable qui va tout donner à son maître. C'est un chien très robuste, intelligent. L'obéissance, c'est beaucoup d'entraînement. Au départ, le chien, il est devant et se demande qui tient la laisse", explique l'Adjudant. Chaque année, Padmé réalise plus d'une soixante d'interventions.