En Mayenne, des collégiens découvrent le métier de leurs parents

Mayenne 

Le MEDEF de la Mayenne a organisé cette journée des Familles en entreprises pour que des collégiens de Meslay-du-Maine découvrent le métier de leurs parents. Un enjeu selon eux pour l'orientation et l'attractivité des entreprises.

Familles en entreprise 53_10 06 21_AVC
Levrard Assainissement a accueilli deux élèves de 4ème au collège Notre Dame de Meslay-du-Maine
Crédit: Alexis Vellayoudom

11 juin 2021 à 18h05 - Modifié : 11 juin 2021 à 18h11 par Alexis Vellayoudom

Connaissez-vous le métier de vos parents ? C’est la question que pose le MEDEF 53. Selon eux, nos enfants ne connaissent pas nos métiers. Alors avec l'enseignement privé et public de la Mayenne, ils ont organisé une journée des Familles en entreprises, "aller au travail avec ses enfants pour présenter son travail et les métiers qui composent son entreprise", précise Bruno Rigouin, membre de la commission emploi, formation, école, entreprise du MEDEF 53. Ce mercredi 9 juin, 140 élèves de 4ème des collèges Notre Dame et Maurice Genevoix de Meslay-du-Maine ont passé quelques heures dans l'entreprise des parents et souvent de leurs parents.


Parmi les élèves, Elia et Soraya, 13 ans, élèves du collège Notre Dame. Elles ont découvert les métiers de l'administratif à Levrard Assainissement, spécialisé dans le débouchage de canalisation des particuliers, entreprises et collectivités à Ballée, commune du Val-du-Maine. L'entreprise familiale, créée en 1999, emploie 42 salariés et réalise 1 000 interventions par mois en Mayenne et en Sarthe.


Mieux connaître pour mieux s'orienter


Pour Elia, dont la maman est référente à la MSA et son père magasinier de Laser 53 à Bazougers, cette matinée lui aura permis de voir ce qu'elle ne veut pas faire : "c'est pas forcément pour moi et je ne me vois pas vraiment travailler dans un bureau. J'aimerais être enseignante pour les primaires". Avec elle, Soraya, sa mère est AESH dans un collège et son père travaille dans une porcherie : "Je sais que je ne veux pas travailler avec les animaux. Ma maman, ça m'attire un peu parce que elle est en contact avec des enfants, avec beaucoup de personnes. Je ne veux pas être dans un bureau".

Reportage dans l'entreprise Levrard Assainissement
Crédit: Alexis Vellayoudom

Alors sur cette journée, l'entreprise Levrard Assainissement déroge un peu à la règle. Cécile Brisard, la gérante, est aussi maman de deux filles, mais elles connaissent déjà bien l'entreprise. Elles sont allées découvrir un élevage de chien. Pour la maman-gérante, cette journée, c'est l'occasion de casser les préjugés sur certains métiers et aider les jeunes dans leur orientation : "Quand on leur demande "qu'est-ce que tu veux faire plus tard", on a des réponses assez précises. Par exemple, peut-être qu'on aime le fait de prendre soin d'une personne. Et dans le soin d'une personne, il y a tellement de métiers [...] il faut mieux essayer de trouver une appétence plus sur une partie de la personnalité de l'enfant plutôt que d'aller choisir un métier à 13 ans".


Une découverte pour susciter l'intérêt


L'autre question que se pose le MEDEF 53, les habitants connaissent-ils les métiers de l'entreprise à côté de chez eux ? L'idée de cette journée, c'était aussi de faire découvrir la diversité des métiers d'une entreprise pour susciter des vocations, "on a une problématique dans différents métiers de recruter des jeunes avec la volonté de faire les métiers qu'on leur propose et d'avoir aussi la formation qui va avec. Les entreprises sont prêtes à s'engager, à former les personnes. Après, c'est de pouvoir les attirer. Et si on veut les attirer, il faut qu'on soit capable de leur montrer ce qu'on sait faire", explique Bruno Rigouin, membre de la commission emploi, formation, école, entreprise du MEDEF 53. Le gérant de la SNERO à Meslay-du-Maine précise que le recrutement est encore plus difficile en Mayenne sur des postes de BAC + 2.

Bruno Rigouin revient sur les difficultés de recruter en Mayenne
Crédit: Alexis Vellayoudom

Une nécessité de faire connaître selon Cécile Brisard : "dans l'assainissement, les métiers sont très peu connus. Il n'y a aucune formation et donc on a des salariés qui viennent découvrir le métier et qui ensuite sont formés au sein de l'entreprise". Levrard Assainissement pratique l'immersion professionnelle en collaboration avec pôle emploi pour pouvoir recruter. D'ailleurs, l'entreprise est en phase de recrutement intensive.

Ce samedi, plusieurs entreprises ouvriront leurs portes. Cette fois-ci, pour toute la famille. Le MEDEF 53 aimerait élargir le dispositif au département et peut-être la région dans les années à venir.