En Mayenne, les Petits Pas veulent aller vers les familles de Renazé

Mayenne

23 août 2022 à 19h09 par Coralie Juret

Le dispositif de soutien à la parentalité sur rendez-vous pourrait ouvrir une permanence dans les locaux du nouveau pôle enfance-jeunesse de Renazé qui doit être livré prochainement.

Maud Lorant et Nina Fruchard-Houdmon des Petits Pas reçoivent les parents de Laval Agglo et Renazé.
Maud Lorant et Nina Fruchard-Houdmon des Petits Pas reçoivent les parents de Laval Agglo et Renazé.
Crédit: CJ

A Renazé, les Petits Pas veulent aller davantage vers les familles. Depuis janvier 2021, le dispositif expérimental de prévention primaire reçoit sur demande, les parents inquiets ou dans l’embarras d'enfants de 0 à 6 ans quand quelque chose "cloche".

Avec l'ouverture prochaine du nouveau pôle enfance-jeunesse de Renazé, Nina Fruchard-Houdmon et Maud Lorant espèrent rencontrer davantage de parents. “Passer l’appel c’est déjà faire une démarche qui n'est pas simple”, explique cette dernière. “L’idée c’est qu’on puisse bénéficier d’un de leurs bureaux de permanence pour faire un temps de présence, sur le chemin du Ribambus (un multi-accueil itinérant NDLR) qui va arriver à Renazé bientôt. Que sur ce temps où les parents vont accompagner leurs enfants à la crèche, s’ils ont une question, on puisse être présente. Quelquefois c’est à ce moment-là que la question peut émerger”.

Maud Lorant "un temps de présence sur le chemin du Ribambus"
Crédit: Coralie Juret

Les Petits Pas participeront aussi à un temps fort autour du sommeil avec des animations et une conférence, pendant les vacances de la Toussaint, en partenariat avec le Centre social, le Zoom et différents intervenants du secteur de l’enfance. 

 

Expérimenter la fonction de passeur

 

Sur sa première année, le dispositif de prévention primaire cofinancé par la CAF et l'ARS sur l'agglomération de Laval et la commune de Renazé a aussi expérimenté la fonction de passeur, pour que des professionnels accompagnent les parents lors de l’entretien téléphonique ou du premier rendez-vous. 

Les intervenantes ont elles-mêmes endossé ce rôle : “Une fois notamment, un père avait pu nous rappeler pour nous demander de l’accompagner au premier rendez-vous avec le pédopsychiatre, avec son enfant”, raconte Nina Fruchard-Houdmon. “C’est sa demande, lui-même le premier appel c’était passé avec un professionnel d’un centre de loisirs qui avait appelé le dispositif et on s’était rendue sur place pour le rencontrer. Après il avait pu venir seul au sein du dispositif”.

Nina Fruchard-Houdmon "un père nous a demandé de l'accompagner chez le pédopsychiatre"
Crédit: Coralie Juret

Sur les 121 appels reçus en 2021 sur Laval Agglo et Renazé, 6 ont aussi été orientés vers le soin, et même si ce n'est pas le but du dispositif, il a permis aux parents accompagnés d'y consentir, analysent les intervenantes des Petits Pas. Maud Lorant et Nina Fruchard-Houdmon sont joignables au 06 73 64 65 76.