Laval. Les Lumières 2021, un voyage coloré au pays de l'Art naïf

Mayenne 

29 octobre 2021 à 17h36 - Modifié : 4 novembre 2021 à 15h02 par Alexis Vellayoudom

La mise en lumière de Laval est prévue le 27 novembre avec son traditionnel feu d'artifice qui marquera le début des festivités de fin d'année. Elles promettent d'être hautes en couleurs.

Pont Aristide Briand Lumières_29 10 21_Leblanc Illustration
Le pont Aristide Briand aux couleurs d'une jungle luxuriante
Crédit: Leblanc Illustration

C'est sûrement l'événement de l'année à Laval et en Mayenne, mais depuis 3 ans, il ne pouvait pas se dérouler dans des conditions normales. Ce vendredi, la ville de Laval a dévoilé le programme des Lumières 2021, la première édition de cette équipe municipale. "C'est un événement très important pour la ville de Laval, qui est ancré dans son histoire", lâche Florian Bercault, le maire. La Ville promet un voyage au pays de l'Art naïf, haut en couleur et plein de nouveautés qui commencera le 27 novembre avec la mise en lumière de la ville. 

 

Une ville colorée et qui fait référence à son patrimoine

 

"Un clin d'oeil à notre patrimoine culturel", c'est le projet de ces Lumières 2021. Avec d'abord, l'Art naïf comme chef d'orchestre, inspiré par le Douanier Rousseau et de la couleur, en référence à la carte de voeux Dessinons Laval ensemble, envoyée aux Lavallois en début d'année. Le feu d'artifice sera tiré des quais Béatrix-de-Gâvre et Sadi-Carnot à 18h45, le 27 novembre. Avant cela, des animations et des concerts de rue sont programmés en fin d'après-midi avec Les Allumés du bidon sur le parvis de l'Hôtel de Ville. 

 

Vieux Laval Lumières_29 10 21_Spectaculaires
L'Art naïf et les couleurs pareront le Vieux Laval
Crédit: Spectaculaires

 

Dès 19h, les Lavallois pourront découvrir les illuminations, visibles jusqu'au 3 janvier. D'abord en passant sur le pont Aristide-Briand aux couleurs d'une jungle luxuriante et les jets d'eau chorégraphiés sur l'oeuvre Les jeux d'eau de Maurice Ravel. Les visiteurs suivront ensuite un parcours au coeur du Vieux-Laval où la Grande rue, la rue du Pin doré, la rue des Orfèvres et la rue de la Trinité se pareront de leurs habits de lumières, "pour mettre en valeur notre patrimoine historique avec des explosions de couleurs", confie l'adjointe au maire Camille Pétron.

Un voyage coloré avant d'atteindre l'esplanade du Château-Neuf pour visionner une cinéscénie de 12 min où seront projetées, sur la façade, les oeuvres du peintre nantais Alain Thomas. Et si vous loupez la scénographie le 27 novembre, vous pourrez la revoir tous les soirs de 17h à minuit jusqu'au 3 janvier. 

 

Une grande roue sur le square de Boston

 

C'était une rumeur, mais l'information a été confirmée par le maire de Laval. Une grand roue de 32 mètres s'installera sur le square de Bosto et sera accessible à tous dès le 27 novembre au soir, jusqu'au 7 janvier. 138 passagers simultanés pourront prendre place dans les 24 nacelles, "c'est du jamais-vu pour les lumières de Noël. C'est aussi pouvoir prendre de la hauteur et redécouvrir la façade du château, le pont Aristide Briand éclairé", s'enthousiasme Camille Pétron, adjointe en charge du projet. 

 

Grande Roue Lumières Laval_29 10 21_Ville de Laval
La grande roue de 32 mètres pourra accueillir 138 passagers
Crédit: Ville de Laval

 

Pour les personnes plus terre-à-terre, des animations sont proposées dans les quartiers de la ville, en lien avec les maisons de quartier. L'une d'entre elles sera d'ailleurs mise en lumière. Vous pourrez participer à deux randonnées nocturnes aux lampions les samedi 11 et 18 décembre au départ du square de Boston à 18h. Plusieurs activités sont organisées tout au long des fêtes. Et si vous êtes plus eau que terre, des croisières sont organisées jusqu'au 2 janvier à bord du bateau Vallis Guidonis. Réservation obligatoire avec Laval tourisme

 

Le marché de Noël déménage

 

Parmi les autres nouveautés, le nouvel emplacement du marché de Noël. Il s'installera les week-ends des 10 et 17 décembre sur la Place du 11 Novembre et le long de la cours Clémenceau avec une quarantaine d'exposants de bouche, des artisans, des créateurs, les jumelages et bien sûr le Père Noël. "L'objectif, c'est d'animer cette place, de permettre aux Lavallois de se réapproprier la douceur de vie d'une place quand elle piétonne. Je crois que ça va être un moment important où on va commencer à voir ce que va être la future Place du 11 Novembre", explique Florian Bercault. 

 

Château-Neuf Cinéscénie_29 10 21_Spectaculaires
Des œuvres de l'artiste nantais Alain Thomas seront projetées sur la façade du Château-Neuf
Crédit: Spectaculaires

 

Le plasticien Jérôme Toq'R sera sur place le week-end du 18 et 19 décembre pour proposer un atelier de création à partir de pièces métalliques. Avant cela, le marché des Lumières se tiendra le 4 décembre de 17h à minuit sur la place des Acacias avec une vingtaine d'exposants et un food-truck. Le parking de la place du 11 Novembre sera fermé. Le stationnement se fera sur le plateau Jean Macé où un parking est en projet. Le budget s'élève à 300 000 euros, "un budget contenu, raisonnable. La volonté, c'est de consolider l'événement et lui donner une dimension davantage culturelle", justifie le maire.

Les années précédentes, Laval accueillait pas moins de 50 000 visiteurs venus de toute la région, voire ailleurs, pour les illuminations. L'équipe municipale espère en attirer autant. La souplesse des mesures sanitaires pourrait y contribuer puisque le pass sanitaire n'est pas exigé, "c'est un événement covido-compatible. Les différentes animations et la répartition des lumières dans la ville permettront de mieux gérer les flux", selon Camille Pétron. L'entreprise qui gère la grande roue doit toutefois encore trancher sur ce point.