Laval. Les urgences de nuit de nouveau fermées en avril

Mayenne 

1er avril 2022 à 12h37 - Modifié : 1er avril 2022 à 13h33 par Coralie Juret

L'accès au service sera régulé par le SAMU et réservé aux urgences vitales durant 11 nuits ce mois-ci. Un record selon une association d'usagers.

Hopital CH Laval urgences entrée nord_25 02 22_Cyprien Legeay
Archives Oxygène Radio
Crédit: Cyprien Legeay

A Laval, les urgences de nuit fermeront encore en avril. Le centre hospitalier est toujours confronté à une pénurie de médecins urgentistes et régule l'accès au service pour 11 nuits : ce vendredi soir et demain samedi, mardi 5 et mercredi 6, ainsi que les 11-12-13, 17-18-19, et 23 avril.

 

Comment se rendre aux urgences ?

 

A partir de 18h30 ces soirs-là et jusqu'à 8h30 le lendemain, le public ne sera pas accueilli sur place. En cas d'urgence, il faudra appeler le 15 ou un médecin de garde au 116 117. Les urgences obstétricales, médico-psychologiques et pédiatriques hors traumato conservent cependant leur fonctionnement habituel.

 

Triste record pour l'ACCDM

 

Des difficultés d'accès aux soins qui font réagir l'Association de citoyens contre les déserts médicaux. "Plus de 10 nuits de fermeture", c'est "un record" pour l'ACCDM, qui souligne aussi le départ non remplacé (pendant 5 mois, NDLR) d'un médecin généraliste à Cossé le Vivien.
L'association se dit prête à travailler avec le Conseil départemental pour déléguer des tâches aux infirmiers et libérer du temps aux médecins, dans le cadre d'une expérimentation issue du livre blanc des Etats généraux de la Santé dans le département.

Des dizaines de milliers de Mayennais sont toujours sans médecin traitant selon l'ACCDM. "Tous les Mayennais sont égaux (en théorie) pour l’accès à la santé, mais la réalité est tout autre", constate amèrement son président Maxime Lebigot.

 

Inacceptable pour le maire de Laval

 

Sur son compte twitter, Florian Bercault, le maire de Laval, a fait savoir qu'il jugeait la situation inacceptable : "Le ministre de la Santé, Olivier Véran, doit activer une solidarité régionale pour des renforts humains d'autres CHU dans l’attente de la rénovation des urgences obtenue !".