Laval. Suppression d'un poste d'infirmière envisagée au Lycée Réaumur

Mayenne 

La décision doit être actée ce jeudi 29 avril. Ce poste d'infirmière disparaîtra du Lycée Réaumur au profit de la Loire-Atlantique. Une décision "insupportable et inacceptable" pour la FNEC-FP FO.

Tests salivaires primaires_11 03 21_Académie de Nantes
Image d'illustration
Crédit: Académie de Nantes

28 avril 2021 à 12h16 - Modifié : 28 avril 2021 à 12h17 par Alexis Vellayoudom et Marie Chevillard

C'est une décision jugée « insupportable et inacceptable » par Force Ouvrière, "mal venue" pour FSU. La suppression d'un poste d'infirmière au Lycée Réaumur de Laval doit être actée ce jeudi 29 avril lors du Comité Technique Spécial Département de l'Education Nationale. Une décision du recteur de l'académie, William Marois, pour réaffecter le poste au département de la Loire-Atlantique.

Pour le syndicat FSU, "le moment est particulièrement mal choisi pour faire une telle annonce" en pleine crise sanitaire. C'est l'avis aussi de Force Ouvrière qui ajoute : "déjà en 2020 ce transfert d'un emploi d'infirmière de la Mayenne vers la Loire-Atlantique était un prétexte pour masquer la non création d'une ouverture d'un lycée de Loire-Atlantique".


Un problème de personnel


FO dénonce ce transfert : "le manque criant de médecin et d’infirmières scolaires impactent déjà considérablement le fonctionnement de nos établissements", alors que les tests seront administrés dans les lycées et collèges.