Laval. Une rentrée politique sous le signe du vivre ensemble pour Florian Bercault

Mayenne

8 septembre 2022 à 14h46 - Modifié : 9 septembre 2022 à 18h26 par Cyprien Legeay

Le maire de Laval Florian Bercault et son équipe ont choisi de réaliser cette rentrée et troisième année de mandat sur le thème du vivre ensemble. La vie associative des Lavallois est au cœur des attentions.

Florian Bercault a fait le tour des écoles lors de la rentrée.
Florian Bercault a fait le tour des écoles lors de la rentrée.
Crédit: Cyprien Legeay/Oxygène Radio

Jeudi dernier marquait la rentrée pour les élèves mais aussi celle de Florian Bercault, le maire de Laval. Avec son adjointe à l'éducation Marie-Laure Le Mée-Clavreul, il a fait le tour des écoles de la Ville et le fera encore jusqu'à la fin du mois de septembre. Mais ce début de mois est aussi l'occasion pour la mairie de dévoiler ses orientations.

"On a démaré le mandat en pleine crise sanitaire, l'année dernière était plus une rentrée sur le thème de l'environnement, explique Florian Bercault. Cette rentrée se fait aujourd'hui sur le vivre ensemble car, dans une société de plus en plus fragilisée, il faut apprendre à vivre les uns avec les autres. C'est un engagement dans le monde associatif, dans le monde professionnel, en temps que citoyens aussi..."

 

Plus de 5 millions d'euros pour les associations

 

C'est en ce sens que le maire de Laval a fait plusieurs annonces. Une maison des associations a été inaugurée vendredi dernier "afin d'avoir un lieu de ressource pour ceux qui sont engagés". Ce projet a coûté 716 000 euros depuis 2013 pour un site de 1 500 m² qui comprend cinq salles de réunion ainsi que 46 bureaux. L'enveloppe consacrée à la vie associative a augmenté de 10% et se chiffre "désormais à plus de 5 millions d'euros par an" (subventions et frais de salles). Une deuxième promo du conseil des jeunes va aussi arriver rapidement pour inclure la jeunesse dans la politique de la Ville.

 

L'écologie au centre des intentions

 

Après un été record au niveau des températures et de la chaleur, l'écologie est un enjeu majeur pour la municipalité. "Ce que nous avons vécu cette été est assez drastique et du jamais vu en Mayenne. Il faut en prendre conscience, pointe le maire de Laval. Il y a eu des restrictions d'eau majeures, des restrictions de circulation sur la Mayenne car les écluses n'avaient plus assez d'eau... Tout cela doit nous faire réagir, en tout cas, nous, cela nous renforce dans les actions qu'on mène. Par exemple, nous mettons des panneaux photovoltaïques sur le toit des écoles, nous renforçons la biodiversité, on désimperméabilise afin que l'eau re-rentre dans les sols et apporte de la fraîcheur."

Dans le coeur de Laval, les travaux entrepris vont également continuer et la phase de réhabilitation de la place du 11-novembre commencer dans les prochains mois. Une partie des canalisations de la ville sont en train d'être refaite afin de limiter les fuites et les dégradations futures. Des aménagements qui gênent parfois les commerçants, Florian Bercault le reconnait. "Mais nous sommes obligés d'en passer par là. Il y a un dialogue permanent avec les commerçants et ils peuvent toujours nous parler."