Législatives : la NUPES investit deux militants écologistes en sud-Mayenne

Mayenne

13 mai 2022 à 19h37 - Modifié : 25 mai 2022 à 19h39 par Coralie Juret

L’Azéen Grégory Boisseau et la néo-Mayennaise Camille Chaudron sont candidats pour la Nouvelle union de la gauche dans la 2e circonscription de la Mayenne. Un binôme novice et complémentaire “au service d’un projet”.

Grégory Boisseau Camille Chaudron législatives Mayenne 53-2_10 05 22_CJ
Grégory Boisseau et Camille Chaudron représentent la NUPES aux législatives en sud-Mayenne.
Crédit: CJ

Deux militants écologistes représenteront la NUPES (Nouvelle union populaire écologique et sociale) en sud-Mayenne. C'est un Azéen qu'Europe Ecologie les Verts est allée chercher pour la candidature de l'Union de la gauche dans la 2e circonscription mayennaise. Grégory Boisseau, 43 ans, élu dans l'opposition à Château-Gontier-sur-Mayenne et animateur jeunesse a accepté. Il était déjà sur la liste citoyenne de Matthieu Orphelin aux dernières élections régionales. “J’ai des envies de changement. Je suis tellement déçu par ce qu'on peut nous proposer depuis des années… Au-delà des idées, c'est surtout comment on maltraite les gens dans la vie de tous les jours, on est de moins en moins humain avec les gens. Ça me touche énormément. Moi qui suis au contact des enfants tous les jours avec les différents acteurs éducatifs, les conditions se dégradent. Quand on maltraite un adulte, derrière on maltraite un enfant.

Grégory Boisseau "on maltraite les gens dans la vie de tous les jours"
Crédit: Coralie Juret

Grégory Boisseau se dit “très attaché aux services publics” de l'éducation et de la santé pour lesquels il veut des moyens. Son idéal : “co-construire la politique nationale avec les gens”.

Deux novices en politique, de leur propre aveu, qui “se complètent assez bien entre le pur produit local et l'oeil nouveau et frais” ajoute Camille Chaudron, média activiste parisienne de 32 ans en reconversion paysanne pour devenir maraîchère à Peuton. La jeune suppléante arrivée dans le département il y a trois mois, se dit très enthousiaste de poser ses racines ici “ à travers une action locale qui va me permettre de vraiment m’ancrer et de comprendre les problématiques locales, pouvoir les soutenir, les remonter au niveau national, dans cet élan de construction d'une nouvelle société qui soit plus résiliente, plus écologique et solidaire, là ça me parle beaucoup”, explique Camille Chaudron avec enthousiasme. “J'ai vraiment hâte de faire campagne aux côtés de Grégory, qui est quelqu'un qui m'inspire beaucoup et que je trouve très juste dans son discours, et qui est surtout la seule personne qui défend un idéal de société qui pour moi est désirable”.

Camille Chaudron "construire une société plus résiliente, plus écologique et solidaire"
Crédit: Coralie Juret

La Mayenne peut être un modèle de transition écologique, estime Camille Chaudron, qui veut une meilleure réponse à l'urgence climatique et sociale. En équipe, le binôme de la NUPES souhaite comprendre les problématiques locales pour les remonter au niveau national, et construire une société “plus écologique, plus résiliante et plus solidaire”.