"Les conditions de travail sont de plus en plus détestables" pour des aides à domicile

Mayenne 

14 avril 2021 à 16h52 par Alexis Vellayoudom et Marie Chevillard

Le syndicat FO ADMR de la Mayenne appelle à un débrayage à partir de 11h ce jeudi 15 avril à Evron. Le syndicat réclame une augmentation des salaires et des remboursements liés au transport.

Illustration aide à domicile_14 04 21_monkeybusiness
Image d'illustration
Crédit: monkeybusiness

Les agents d'aides à domicile demandent une reconnaissance, "depuis plus d'un an, les salariés de l'ADMR ont répondu présent pour accompagner les fragiles. La crise sanitaire a mis en avant l'importance de ces professionnels, souvent dévalorisés", écrit FO ADMR.


Un appel à débrayer


FO ADMR appelle à un débrayage devant l'ADMR d'Evron à 11h00 demain jeudi 15 avril. Selon le syndicat, les conditions de travail sont de plus en plus détestables, "le manque cruel de recrutement se fait sentir. Les conditions de rémunérations n'ont pas changé. Pire, les conditions de remboursement des frais de transport sont moins favorables", explique le syndicat. Une perte qui irait jusqu'à 100 euros par mois selon FO ADMR.

Le syndicat n'a pas moins de 10 revendications, par exemple, une augmentation des salaires, un 13ème mois, la prise en charge intégrale du coût du transport par l'employeur et la revalorisation des frais kilométriques, l'indemnisation des trois jours de carence en cas d'arrêt de travail pour maladie.

D'après le syndicat, la direction n'a toujours pas payé avec effet rétroactif la bonification de 45 % du temps de déplacement du week-end et jours fériés, inscrit dans la convention collective, "et la direction s'interroge sur les raisons des difficultés de recrutement !!!", fustige FO ADMR.