Meurtre de Thomas. L'homme d'ultradroite gravement blessé à Romans-sur-Isère est Mayennais

Mayenne

Après la manifestation de l'ultradroite dans le quartier de la Monnaie, à Romans-sur-Isère, un jeune Mayennais d'ultradroite a été passé à tabac et sa voiture brûlée. Ces violences font suite au meurtre du jeune Thomas, à Crépol.

26 novembre 2023 à 12h52 - Modifié : 27 novembre 2023 à 9h54 par Cyprien Legeay

Une manifestation d'ultradroite a eu lieu samedi dans le quartier de la Monnaie.
Un Mayennais avait été passé à tabac en marge d'une manifestation d'ultradroite à Romans-sur-Isère
Crédit : Capture d'écran X

Ce samedi soir, une manifestation d'ultradroite a eu lien dans le quartier de la Monnaie, à Romans-sur-Isère, dans le Drôme. Elle fait suite au meurtre du jeune Thomas, tué à coups de couteaux, la semaine dernière lors d'une soirée à Crépol. Des groupes d'ultradroite français avaient appelé à se rassembler dans ce quartier puisque là que vivraient plusieurs assaillants impliqués dans le drame.

Si la plupart des manifestants a été refoulée par les forces de l'ordre, un jeune a été passé à tabac. Il s'agit d'un jeune originaire de la Mayenne, selon le préfet de la Drôme. "Il y a eu, après la fin de cette tentative de pénétration dans le quartier de la Monnaie, un jeune qui a été retrouvé tabassé, indique le préfet Thierry Devimeux. Il s’avère que ce jeune, qui est également un membre de l’ultradroite venant de la Mayenne, a été sorti de sa voiture de force, cette dernière a été brûlée."

 

"Fortement contusionné"

 

Le préfet de la Drôme indique que cette personne originaire de la Mayenne "a été fortement contusionnée et envoyée à l’hôpital". Son pronostic vital n'est pas engagé. Ce Mayennais faisait donc partie de la centaine de personnes qui a tenté de pénétrer de force dans le quartier de la Monnaie. Sur place, 20 personnes ont été interpellées et placées en garde à vue. Parmi elles, 17 l’ont été pour "violence contre les forces de l’ordre".