Pays de Craon. Festival des 37 : un festival fait par et pour les habitants

Mayenne

30 novembre 2021 à 13h59 - Modifié : 30 novembre 2021 à 14h00 par Alexis Vellayoudom

Du 5 au 12 décembre, le festival des 37 pose ses caméras en Pays de Craon. 10 courts-métrages ont été réalisés par les habitants. Le grand reporter mayennais Nicolas Jallot est l'invité d'honneur.

Tournage Festival 37 Craon_17 11 21_Loïc Méjean
Les habitants ont écrit, réalisé et tourné 10 courts-métrages
Crédit: Loïc Méjean

"Pourquoi, nous aussi, on n'aurait pas notre festival ?", c'est de cette question qu'est partie l'idée du Festival des 37 du Pays de Craon. 37 pour 37 communes, car oui, c'est le festival des communes, mais surtout de leurs habitants. C'est l'ADN de cette événement qui se tient depuis trois éditions et qui se déroulera du 3 au 12 décembre. L'association L'autre Vie du Papillon, Arts productions qui est à la baguette. L'année dernière, le festival, soutenu par la DRAC, a réalisé 1 750 entrées en 2018. 

 

C'était mieux avant ? 

 

L'école ? La société ? La politique ? C'était mieux avant ? Toutes sortes de questions que les habitants du Pays de Craon se sont posés. Pendant 13 mois, une centaine d'habitants, des personnes isolées, en réinsertion, en manque de relations sociales ou juste par amour du cinéma se sont prêtés au jeu d'acteurs grâce aux ateliers d'échanges proposés par le CIAS et l'association L'autre Vie du Papillon, Arts productions. 10 courts-métrages sont sortis de ces ateliers, écrits, réalisés et tournés par eux dont deux documentaires, "le retour à la terre, le retour à la campagne. C'est aussi un travail sur la migration, comment on voit aujourd'hui les bouleversements mondiaux. Comment on vit dans les EHPAD et comment avant les anciens s'occupaient de leurs anciens. Aujourd'hui, on n'a plus le même rapport à la famille", décrit Loïc Méjean, le directeur du festival. 

 

 

"C'était mieux avant ?", le thème de cette 3ème édition
Crédit: Alexis Vellayoudom

 

L'un des courts-métrages est tourné avec des élèves du collège de l'Orion à Évron et traite de la dysorthographie. Un film sera tourné sur le travail à la mine et la solidarité qu'on y trouvait, agrémenté de témoignages. L'ouverture du festival est prévue le 3 décembre à 20h au cinéma Le Vox à Renazé. 

 

Nicolas Jallot, grand reporter mayennais, invité d'honneur

 

Il est l'un des derniers journalistes français à être parti d'Afghanistan. Nicolas Jallot, originaire de Renazé, sera présent sur le festival. Il a notamment couvert l'arrivée des Talibans dans Kaboul, la capitale afghane. Il présentera son dernier reportage "Massoud l'héritage". 

 

 

 

Au programme, du cinéma, des lectures de scénarios, des longs-métrages, des ateliers et des spectacles payants comme Crin Blanc et CineCirco, mais aussi des concerts avec le Steel Band du collège Volney de Craon et un ciné-concert avec l'établissement d'enseignements artistiques du Pays de Craon, "c'est le terrain de jeu idéal pour montrer ce qu'on fait", se félicite Johann Lefèvre Deux projets itinérants seront diffusés à Saint-Quentin-les-Anges et Cossé-le-Vivien. 10 témoignages sont aussi présentés et mis en scène pour présenter le festival. 


Un festival socio-culturel 

 

Ce festival, c'est avant tout un projet de cohésion sociale avec des ateliers d'échanges qui proposent de la pratique théâtrale et cinématographique, "on travaille beaucoup sur la lutte contre toutes les formes de discrimination", précise Loïc Méjean. À côté de lui, Isabelle, l'une des participants : "on a immortalisé les habitants". Depuis 10 ans, ces ateliers accueillent en moyenne une quarantaine de participants. Pour Loïc Méjean, le responsable, ça permet d'entendre des gens que l'on n'entend jamais : "c'est toujours étonnant d'entendre ce que les gens on a dire. Quand les gens disent leurs vérités sur des sujets, on est extrêmement surpris. Ça nous apprend à partager le point de vue des autres. C'est ça aussi les ateliers, c'est de faire confronter les points de vue". 

 

Les ateliers d'échange
Crédit: Alexis Vellayoudom

 

Informations et programme à retrouver sur le site du Pays de Craon. Réservation obligatoire au 06 08 34 21 79 ou à ateliersdechanges@cias.paysdecraon.fr. Prix libre (sauf pour les spectacles CineCirco et Crin Blanc 3 à 13 euros).