Pays de Craon : le prix de l'eau devrait augmenter

Mayenne

12 août 2022 à 12h56 par Cyprien Legeay

C'est une conséquence liée à l'inflation mais aussi aux travaux qui ont été réalisés sur l'usine de La Roche, à Loigné-sur-Mayenne. Le prix de l'eau sur le Pays de Craon devrait augmenter.

Le prix de l'eau devrait augmenter sur le Pays de Craon.
Le prix de l'eau devrait augmenter sur le Pays de Craon.
Crédit: Oxygène Radio

Ce n'est pas nouveau et c'est parti pour durer : les prix augmentent. Récemment, le prix de l'essence, de l'énergie ou encore les prix dans les supermarchés ont augmenté. Sur le Pays de Craon, c'est le prix l'eau qui devrait bientôt connaître une courbe croissante. Une hausse du coût qui a des explications.

Depuis plusieurs mois, l'usine de production d'eau potable est en travaux. Une réfection nécessaire afin d'être en capacité de produire de l'eau en quantité et de répondre aux normes toujours plus poussées. Ce sont donc 1,8 millions d'euros qui sont investis dans l'usine, situé à La Roche-Neuville. A cette enveloppe, il faut ajouter l'inflation que subit également le secteur. "Le cout de l'énergie dans une usine comme celle de Loigné est un cout important, explique Richard Chamaret, vice-président en charge de l'Eau au Pays de Craon. On s'est pris des augmentations du coût de l'énergie allant jusqu'à 220%... Pour faire tourner toutes les pompes et tous les filtres, il nous faut de l'énergie. Ce coût là aussi est reporté sur la facture."

Richard Chamaret : l'eau va augmenter

Des prix multipliés par deux

 

En plus du coût de l'énergie, les produits et filtres nécessaires afin de traiter les produits phytosanitaires qui se trouvent dans l'eau de la Mayenne sont devenus plus chers. Par exemple, les filtres à charbon ont vu leur prix multiplié par deux sur les six derniers mois... "Pour arriver à filtrer l'ESA-métolachlore, une molécule qui été beaucoup utilisée sur les cultures du maïs, on va très certainement devoir doubler la quantité de filtres à charbon utilisés. Ainsi, en plus d'en utiliser plus, on va devoir les changer de façon plus périodique." C'est donc un budget qui peut augmenter de 50 000 à 70 000 euros et qui "sera forcément répercuté".

L'eau du robinet va inévitablement augmenter. "Tous les investissements que l'on met sur l'usine sont répercutés sur le prix du mètre cube, c'est-à-dire que l'eau paye l'eau, insiste Richard Chamaret. Il ne faut pas croire que, parce qu'on est une collectivité, on peut baisser ou modifier le prix de l'eau. S'il y a un investissement, on se doit de le répercuter sur le prix du mètre cube afin d'avoir une eau de qualité."