Pékin Express : "c'est extraordinaire, c'est une vie, c'est à faire" confie une Lavalloise

Mayenne 

Poly et Thomas Peng ont envoyé leur vidéo de candidature pour participer à l'émission d'aventure de M6. La mère et le fils espèrent être sélectionnés.

Pékin Express Poly Thomas Peng_05 05 21_Thomas Peng
Poly et Thomas Peng espèrent être sélectionnés pour partager un moment entre mère et fils
Crédit: Alexis Vellayoudom

19 mai 2021 à 10h53 - Modifié : 20 mai 2021 à 11h57 par Alexis Vellayoudom

Un duo mère et fils. Poly et Thomas Peng sont candidats pour la prochaine édition de Pékin Express, le jeu d’aventure de M6 où les concurrents réalisent des courses avec des objectifs à travers plusieurs pays. La mère, 57 ans, pharmacienne et le fils, 27 ans, salarié dans une start-up à Lisbonne au Portugal, se sont inscrits en espérant que leur candidature soit retenue. Rencontre.


Poly et Thomas reviennent sur leur inscription
Crédit: Alexis Vellayoudom

Une vidéo de présentation

 

C'est Thomas, le fils, qui a lancé l'inscription : "je suis rendu dans une période de ma vie où j'ai besoin d'un challenge, une petite aventure". Poly, maman sportive qui a déjà faire deux marathons et pratique la natation, a appris la nouvelle après l’inscription, mais elle s’est laissée embarquer dans l’aventure. Le binôme a réalisé une vidéo de présentation avec l'envie de découvrir des pays, des coutumes, "se découvrir pour voir si on ne va pas se tirer un peu (rires)", confie la maman. Les candidats de cette année sont partis en Ouganda dans la région des grands lacs en Afrique avant d'être rapatriés en raison de la crise sanitaire. La course s'est poursuivie en Grèce et en Turquie.

Alors pourquoi la maman et le fils, Thomas n’a pas hésité : "je pense que ça peut être une bonne expérience pour nous. Il y a aussi le fait que ça fait 2 ans que je suis au Portugal. Ça peut être une superbe aventure pour pouvoir nous retrouver un petit peu". Ce que confirme Poly : "même quand il était en France, on se voyait rarement".

Et ce n'est pas leur caractère qui les empêchera de partir ensemble, "j'ai quand même un fort caractère, ma mère aussi donc il est possible que sur certains choix, ça soit un petit peu compliqué. Il y a aussi un côté drôle, ma maman est drôle malgré elle", explique Thomas, avant que Poly ajoute : "je suis quelqu'un qui est très facile, mais c'est vrai qu'on a des caractères, c'est pour ça, on a intérêt à faire attention (rires)".

 

Une expérience unique à deux 


Thomas a suivi chaque épisode de cette saison, il a embarqué sa mère, "de rencontrer des gens, là ils étaient en Afrique, c'est extraordinaire, c'est une vie, c'est à faire", confie Poly. Le duo n'a pas de préférence, mais Thomas ne serait pas contre une aventure en Asie du Sud-Est ou en Amérique du Sud, "c'est vraiment ce choc de culture, ce moment de partage avec les habitants, c'est ce que je recherche", souligne le jeune homme de 27 ans.

Poly et Thomas pensent déjà à l'aventure
Crédit: Alexis Vellayoudom

Dans tous les cas, les rôles sont déjà définis, "ma mère est très sportive et elle est très motivée. Je suis très sociable pour discuter ou négocier les voitures. Pour l'Anglais, ça sera moi (rires)", confie Thomas. Même s'il devra se préparer pour une épreuve que n'affectionne pas Poly : "le saut à l'élastique, ah non, j'ai le vertige. C'est ce qui me fait le plus peur. Malheureusement, ça dépend du poids, donc t'as intérêt à faire un régime", sourit Poly en s'adressant à fils.

Sur les milliers de candidatures déposées, la production va en retenir 400. Les huit binômes, retenus, iront ensuite sur le tournage prévu au 3ème trimestre de cette année.