Réseaux sociaux : des utilisateurs de plus en plus jeunes, sensibilisés à Renazé

Mayenne

19 mai 2022 à 19h09 par Coralie Juret

L’école Ernest Guillard et le Centre social Douanier Rousseau ont sollicité la gendarmerie pour six séances autour des réseaux sociaux avec les élèves de CM1 et CM2. Ils sont nombreux à utiliser tablettes, téléphones portables et ordinateurs.

CM2 école Ernest Guillard Renazé gendarmes réseaux sociaux_10 05 22_CJ
Les CM2 de l'école Ernest Guillard de Renazé attentifs aux conseils des gendarmes.
Crédit: CJ

Des enfants arnaqués ou harcelés via les réseaux sociaux… ils sont de plus en plus jeunes, et parfois sans encadrement de la famille. A Renazé, l'école Ernest Guillard et le centre social ont fait appel aux gendarmes pour sensibiliser les élèves aux bonnes pratiques et aux dangers sur les réseaux sociaux, dans le cadre du programme “bien grandir” du contrat local de santé du Pays de Craon, en lien avec la MSA.

Reportage - des CM de Renazé sensibilisés aux dangers des réseaux sociaux
Crédit: Coralie Juret

 

Parmi les 19 élèves dans la classe de CM2 de Laurence Vandewinkel, 5 seulement ne sont pas sur les réseaux sociaux. Léane, en CM1 chez Patricia Renault, surfe déjà sur Internet. “Moi j’ai une tablette à moi. C'est plus YouTube maintenant qui m'intéresse, parce que je sais maintenant que Snapchat et Instagram c'est pas de mon âge, du coup j'y vais plus trop”, glisse candidement la fillette de 10 ans.

“Si c'est gratuit, c'est vous le produit !”, lance dans la salle la gendarme en uniforme venue animer cette deuxième séance. Le but aujourd’hui, c'est de sensibiliser des CM encore un peu naïfs aux dangers qui les guettent. “Sur la vidéo de tout à l'heure, on a vu un garçon qui se faisait passer pour un vrai petit garçon de 17 ans, alors qu'en fait c'était un adulte qui disait : mets-toi tout nu sinon je balance tout”, se remémore Nolan. Du haut de ses 10 ans, il a déjà eu affaire à une personne un peu trop insistante sur Youtube. Sur conseil de ses parents, il a supprimé son compte.

Sa camarade de CM1 Clémence est désormais prudente quand elle utilise la tablette de sa sœur : “Je fais tout le temps attention. Si un jour il y a quelqu'un qui me demande mon adresse, comment je m'appelle, je lui dirai jamais parce que je sais que je peux me faire hacker, et que ils peuvent venir chez moi”.

 

CM1 école Ernest Guillard Renazé Patricia Renault_10 05 22_CJ
La classe de CM1 de l'école Ernest Guillard de Renazé, avec son enseignante Patricia Renault.
Crédit: CJ

 

Un théâtre-forum pour sensibiliser les parents

 

Le seul moyen pour endiguer des phénomènes aux conséquences parfois dramatiques pour les mineurs, c'est la prévention rapporte le Chef Nicolas, gendarme de brigade à Saint Aignan sur Roe. Auprès des enfants... mais aussi de leurs parents. “Le conseil premier que je donnerais c'est vraiment la communication, que les jeunes prennent conscience que les parents sont pas là pour les fliquer mais pour les protéger. Et pour les parents, c'est vraiment d'avoir énormément de pédagogie, de pas diaboliser Internet mais de faire prendre conscience qu'il faut être méfiant. Pas hésiter à mettre en place des contrôles parentaux, vraiment faire attention à tout ce qui est public et privé, et comment l'adolescent ou l'enfant utilise Internet et partage des photos ou des vidéos”.

Chef Nicolas "les parents sont pas là pour fliquer mais pour protéger"
Crédit: Coralie Juret

Sur le territoire, la gendarmerie constate malheureusement des suicides ou tentatives d'adolescents harcelés jusque chez eux, via les réseaux sociaux. Un théâtre-forum de la compagnie Entrées de jeu abordera très largement la question des écrans pour la dernière séance des CM1-CM2 d’Ernest Guillard. Une deuxième représentation sera ouverte à tous les parents du territoire vendredi 17 juin à 20h, salle de l'Entr'acte à Renazé.