Stade lavallois : ces chiffres qui montrent que Laval a toutes les raisons de croire à la Ligue 2

Mayenne Sports 

22 mars 2022 à 13h39 par Cyprien Legeay

En tête du championnat, le Stade lavallois a toutes les raisons de croire à la montée en Ligue 2 cette saison. Les Tango affichent des statistiques qui ne trompent pas.

Le Stade lavallois doit continuer ses performances pour espérer remonter en Ligue 2.
Le Stade lavallois doit continuer ses performances pour espérer remonter en Ligue 2.
Crédit: Cyprien Legeay

Pas d'emballement, pas d'emballement. On a beau répéter ces mots que ce soit aux Gandonnières ou dans toutes les autres chaumières tango, il faut se faire une raison : le Stade lavallois est bel et bien en train de réussir l'exercice parfait pour croire à la montée. Evidemment, tout ce travail réalisé depuis le mois d'août dernier va devoir être parfaitement concrétisé dans les semaines qui arrivent. Il reste huit matches aux Lavallois, huit finales donc.

Une moyenne de points qui tient la route

Sur le plan statistique, le Stade lavallois a rarement autant convaincu que cette saison puisqu'il a déjà récolté plus de points que la saison dernière en seulement 26 rencontres (52 contre 44 points). Un rythme soutenu qui permet aujourd'hui de trôner en tête du championnat mais également d'avoir une moyenne de 2,00 points pris par match. Un bilan comptable qui a toujours permis aux équipes de monter à l'échelon supérieur. Sur les cinq dernières saisons qui ont été au bout, seul Rodez en 2018-2019 a tenu une cadence supérieure avec 2,23 pts/m. Le meilleur deuxième a été Chambly (2018-19, 1,82 pts/m).

Ils sont trois joueurs a avoir participé à toutes les rencontres  : Da Silva,  Durbant et Maggiotti.
Ils sont trois joueurs a avoir participé à toutes les rencontres : Da Silva, Durbant et Maggiotti.
Crédit: Cyprien Legeay

Une longue route jusqu'au podium

Après un début de saison difficile, où le Stade lavallois n'a pas remporté la moindre partie en cinq sorties, le club a su être patient. Relégables avant d'aller chercher un nul à Bastia-Borgo (Journée 4), les Tango ont ensuite entrepris une lente remontée vers les premières places. Il aura fallu patienter jusqu'au début de la phase retour et un succès face à Annecy (1-0) pour monter sur la boîte (Journée 18).

LIRE AUSSI. Le Stade lavallois présente son maillot des 120 ans du club

Laval dispose d'une arrière-garde solide

Cette saison, Laval figure parmi les meilleures défenses du championnat. Les Mayennais occupent la troisième place de ce classement avec seulement 21 buts encaissés. Le gardien Alexis Sauvage y est aussi pour beaucoup avec de nombreux arrêts importants. Il a réalisé 10 matches sans prendre de buts cette saison.

Un trio d'attaque de choc

Avec Julien Maggiotti (5 buts, 7 passes décisives), Geoffray Durbant (14 buts, 1 passe décisive) et Kader Nchobi (7 buts) le Stade lavallois dispose d'armes offensives redoutables et redoutées par les défenses adverses. A eux trois, ils ont inscrit 26 des 33 buts tango cette saison soit 78% des réalisations !