Stade lavallois : Laval se reprend et se rassure face à Rodez

Mayenne

13 janvier 2023 à 23h23 - Modifié : 14 janvier 2023 à 12h02 par Cyprien Legeay

Le Stade lavallois a renoué avec la victoire en s'imposant face à Rodez (3-1). Les Lavallois s'éloignent de la zone rouge.

Antonin Bobichon a marqué son premier but sous le maillot lavallois.
Antonin Bobichon a marqué son premier but sous le maillot lavallois.
Crédit: Nicolas Geslin/Oxygène Radio

Le Stade lavallois s'est donné un peu d'air ce vendredi soir en s'imposant face à Rodez, concurent direct pour le maintien (3-1). Avec deux petits points d'avance au coup d'envoi, les Tango n'avaient pas le choix que de s'imposer pour ne pas trop douter. Pour mettre fin à cette série de trois défaites de suite aussi.

Laval a débuté la partie de la meilleure des manières malgré la domination ruthénoise. Après quelques situations chaudes concédées, Geoffray Durbant trouvait la faille au terme d'un cafouillage dans la surface de réparation (1-016'). Son premier but depuis octobre dernier, et son deuxieme but dans le jeu cette saison.

La rencontre tournait quand Clément Desprès taclait durement Alexis Sauvage (recousu après le match) et voyait rouge (34'). Les deux équipes n'allaient pas tarder à être à dix contre dix quand Bryan Gonalves prenait à son tour un carton rouge très sévère (39'). 

 

Le break après la pause

 

En deuxième période, Laval allait faire le break rapidement grâce au premier but d'Antonin Bobichon sous les couleurs lavalloises (2-078'). Une frappe de 25m splendide qui ne laissait aucune chance au portier aveyronnais. "C'est surtout bien d'avoir gagné ce soir et évidemment, personnellement, c'est le petit truc en plus d'avoir mis mon premier but sous les couleurs lavalloises, disait Antonin Bobichon après la partie.

Mais Laval allait douter quelques instants quand Joseph Mendes réduisait l'écart (2-175'). Heureusement, Marvin Baudry surgissait quelques instants plus tard pour souffler (3-178').