Le théâtre de Laval occupé : "le pire pour un artiste, c'est de ne plus pouvoir travailler"

Mayenne 

Comme à Angers ou Nantes, des "occupants" se relaient depuis huit jours au théâtre de Laval pour réclamer la reprise de la culture et soutien fort à ses acteurs.

Laval theatre occupé culture Covid_23 03 21_CJ
Le Théâtre de Laval est occupé dans le cadre d'un mouvement national depuis le 17 mars dernier.
Crédit: CJ

25 mars 2021 à 12h48 par Coralie Juret

"La pire des choses pour un artiste, c'est de ne plus pouvoir travailler, au delà du fait de manger". La phrase de cette occupante résume toute la situation : des artistes privés de représentation, qui ont encore plus de mal que d'habitude à boucler les fins de mois. Acteurs du milieu culturel ou simples sympathisants, ils se relaient depuis une semaine ou plus dans les théâtres de la région pour demander la réouverture des lieux culturels et la prolongation de l'année blanche pour les intermittents.

Reportage avec les occupants du Théâtre de Laval
Occupants Laval theatre occupé culture Covid_23 03 21_CJ
Les occupants se relaient jour et nuit au Théâtre de Laval depuis mercredi 17 mars.
Crédit: CJ

Des occupants organisés pour tenir dans le temps, une vingtaine de personnes se relaie depuis mercredi dernier et six au maximum passent la nuit sur place. Le mouvement rassemble des musiciens, comédiens, metteurs en scène, plasticiens, administratifs ou amoureux de la culture... Les occupants ont demandé à rencontrer le maire de Laval pour lui expliquer les enjeux de leur mobilisation, alors que la Ville candidate au label de Capitale française de la culture pour 2022.

Laurent, occupant "ça montre de la vitalité artistique sur le territoire"

Au théâtre de Laval, la journée est rythmée par un échauffement tous les jours à 10h, une AG à midi et des propositions artistiques à 17h. C'est ouvert à tous.